International
URL courte
Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats (108)
12270
S'abonner

Selon un sondage, la plupart des électeurs américains estiment que le collège électoral, chargé de nommer lundi le prochain président du pays, doit confirmer la victoire de Donald Trump.

46% des électeurs américains sont contre l'idée de certains membres du Collège électoral de choisir un autre candidat que Donald Trump, qui a remporté la présidentielle du 8 novembre dernier, d'après les résultats d'un sondage Politico/Morning Consult.

« 46 % des votants estiment que les grands électeurs doivent voter pour le candidat qui a remporté la présidentielle dans leur État. Plus de 34 % considèrent que les électeurs ne doivent pas être liés par cette norme s'ils ont des doutes concernant le candidat gagnant », a indiqué le journal Politico.

La moitié des sondés démocrates, y compris 52 % de ceux qui ont voté pour le candidat de leur parti Hillary Clinton, ont déclaré que les grands électeurs ne devaient pas se guider sur les résultats de la présidentielle de leurs États respectifs.

Le collège électoral américain, composé de 538 grands électeurs, doit confirmer le 19 décembre le républicain Donald Trump au poste de président des États-Unis lors d'un scrutin qui d'ordinaire constitue une routine mais qui, cette année, se déroule sur fond d'accusations de soi-disant « piratage informatique russe » visant à influer sur les résultats du 8 novembre.

Les « électeurs de Hamilton », un groupe d'électeurs démocrates des États de Washington et du Colorado, ont tenté de persuader leurs collègues démocrates de soutenir un autre candidat républicain au lieu de voter pour Donald Trump.

Trump devrait conserver les 308 voix du collège électoral qu'il a gagnées lors de la présidentielle du 8 novembre, devançant sa rivale démocrate Hillary Clinton, qui n'a remporté que 232 voix. Pour devenir président, il suffit au candidat d'obtenir 270 voix des grands électeurs.

Le sondage Politico/Matin Consulter a été réalisé auprès de 2 000 électeurs entre le 15 et le 17 décembre. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 2 %.

Un grand électeur peut-il changer d'avis? C'est interdit dans certains Etats, mais pas sur le plan fédéral. 156 grands électeurs n'ont pas suivi les résultats des urnes entre 1788 et 2000. Mais cela n'a pas suffi à modifier le nom du futur occupant du Bureau ovale.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats (108)

Lire aussi:

Et si Trump perdait? 37 «électeurs infidèles» décident du sort de la présidentielle US
L'«archaïque» collège électoral s'apprête à élire Donald Trump envers et contre tout
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Tags:
vote, grands électeurs, sondage, Collège électoral des Etats-Unis, Présidentielle américaine 2016, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook