International
URL courte
6110
S'abonner

La coalition dirigée par l'Arabie saoudite a reconnu avoir eu recours à des bombes à sous-munitions dans ses opérations militaires au Yémen.

Le gouvernement de l'Arabie saoudite a décidé d'abandonner l'usage de bombes à sous-munitions britanniques (BL-755) dans le conflit au Yémen, annonce la coalition arabe sous commandement saoudien dans un communiqué.

Malgré le fait que l'Arabie saoudite et les autres membres de la coalition n'aient pas signé la Convention d'Oslo de 2008 interdisant les bombes à sous-munitions, « le gouvernement du royaume d'Arabie saoudite a décidé d'abandonner l'usage de bombes à sous-munitions BL-755 et l'a fait savoir au gouvernement de la Grande-Bretagne », indique le communiqué.

La coalition a reconnu avoir utilisé ces bombes entre décembre 2015 et janvier 2016, «contre des objectifs militaires légitimes afin de défendre les villes et les villages saoudiens contre des attaques continues» par les rebelles chiites yéménites houthis.

La coalition arabe intervient militairement au Yémen depuis mars 2015 afin de soutenir le président de ce pays Abd Rabbo Mansour Hadi contre les Houthis, alliés aux partisans de l'ancien chef d'État Ali Abdallah Saleh.

Les bombes à sous-munitions peuvent contenir plusieurs centaines de mini-bombes qui se dispersent sur un vaste périmètre mais n'explosent pas toutes, se muant de facto en mines antipersonnel tuant et mutilant en majorité des civils pendant et après les conflits.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L’Arabie saoudite utiliserait des munitions au phosphore au Yémen
Les enjeux du rapprochement entre l’Arabie Saoudite et la Chine
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Tags:
bombe à sous-munitions, coalition arabe, Arabie Saoudite, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook