International
URL courte
Meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie (45)
0 271
S'abonner

Andreï Karlov, tué le 19novembre à Ankara lors de son discours sur l’exposition photo «La Russie vue par les Turcs», représentait un exemple remarquable de diplomatie malgré les divergences politiques entre la Russie et la Turquie. Il était aussi un homme politique respecté par les médias turcs.

Les journalistes turcs à Ankara évoquent pour Sputnik la personnalité de l'ambassadeur russe en Turquie Andreï Karlov, abattu lundi dans la capitale turque, ainsi que son rôle dans le processus de pacification entre les deux pays et dans la région.

« Ses portes étaient toujours ouvertes pour nous. (…) Il prônait toujours le dialogue et l'adoption de la solution la plus efficace. Un diplomate délicat, un vrai intellectuel à l'esprit ouvert et capable de trouver une approche originale. (…) Nous sommes tous redevables à M. Karlov pour la normalisation du partenariat russo-turc après l'incident du 24 novembre 2015, car il avait fait pas mal d'efforts pour que le redressement des relations entre les deux pays soit possible », a affirmé le représentant du journal turc Hürriyet, Deniz Zeyrek.

Le journaliste a également exprimé à Sputnik sa satisfaction face à la réaction de Moscou, qui a refusé d'accuser Ankara du meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie Andreï Karlov.

« Aujourd'hui, la Russie et la Turquie sont passés à des contacts très étroits sur la question du règlement du conflit syrien, dont on voit les résultats à Alep. De ce fait, on suppose, que le meurtre de l'ambassadeur russe n'aura pas une influence négative sur le partenariat entre les deux pays », a estimé Deniz Zeyrek.

Par contre, le journaliste d'Hürriyet estime que cet incident va entraîner des changements en matière de sécurité des corps diplomatiques en Turquie.

De son côté, Mahmut Gürer, correspondant de la chaîne de télévision turque Habertürk et président de l'Association des journalistes travaillant auprès des diplomaties étrangères, a déclaré que l'ambassadeur russe « avait entretenu des relations étroites avec la presse, même lors de la crise russo-turque », misant sur le rétablissement des contacts entre la Turquie et la Russie. Pour Mahmut Gürer, le meurtre d'Andreï Karlov représente une perte irréparable pour les deux parties.

Enfin, Sevil Erkuş, du quotidien Hürriyet Daily News, a indiqué à Sputnik qu'Andreï Karlov était très respecté dans les milieux médiatiques et gouvernementaux. Selon lui, l'ambassadeur était notamment un artisan remarquable de la diplomatie ente les deux pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie (45)

Lire aussi:

Ambassadeur russe tué en Turquie: le Kremlin explique à qui profite l’attaque
Meurtre de l’ambassadeur: «Une tentative de saboter la rencontre sur la Syrie»
L'ambassadeur de Russie à Ankara tué dans une attaque
Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Tags:
partenariat, hommage, ambassadeur, diplomatie, médias, Habertürk, Hurriyet Daily News, Hurriyet, Sputnik, Sevil Erkuş, Mahmut Gürer, Deniz Zeyrek, Andreï Karlov, Alep, Ankara, Turquie, Moscou, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook