Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kiev poursuit sa guerre culturelle contre Moscou

    International
    URL courte
    18127

    En 2016, l'Ukraine a continué sa politique de répression visant la culture russe, en bannissant plus d'une centaine de films et de feuilletons télévisés produits en Russie.

    Au total, 579 films et feuilletons russes figurent désormais sur la liste noire ukrainienne. Dans le même temps, la liste de personnalités culturelles russes interdites d'entrée sur le territoire de l'ex-république soviétique en raison de leurs positions jugées défavorables à l'égard de Kiev a été portée à 140 noms : il s'agit d'acteurs, chanteurs et journalistes, dont certains sont nés en Ukraine.

    L'acteur et réalisateur russe Ivan Okhlobystine, réputé pour son soutien en faveur des Républiques populaires du Donbass, fait quant à lui l'objet d'une enquête pénale liée au terrorisme pour avoir reçu un passeport de la République de Donetsk (DNR).

    En 2016, les autorités ukrainiennes ont également interdit les importations de livres publiés en Russie et revêtant « un caractère anti-ukrainien ». En plus, dans la ville de Lvov (ouest), le centre culturel russe a été délogé de son bâtiment conformément à une décision de la justice.

    Suite à la montée des tensions entre Kiev et Moscou consécutive au renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, plus de 70 chaînes de télévision russes ont été interdites de diffusion en Ukraine dans la période entre 2014 et 2016.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Ukraine: des films et séries russes interdits de diffusion
    L'Ukraine interdit les films russes «pour protéger ses intérêts nationaux»
    En Ukraine, des députés veulent interdire d’entrée les journalistes russes
    Tags:
    cinéma, personnalités, livres, censure, République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik