Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants à Saint-Denis

    Sputnik.Opinions: pas d’amélioration dans la situation migratoire selon les Européens

    © AFP 2017 GEOFFROY VAN DER HASSELT
    International
    URL courte
    Sputnik.Opinions (32)
    4152

    La plupart des citoyens européens n’ont noté aucun changement positif dans la situation migratoire de leur pays, selon un sondage Ifop mené pour l’agence d’information et radio Sputnik.

    Ainsi, la plupart des Italiens (79 %), des Français (67 %) et des Britanniques (53 %) pensent que durant l'année écoulée la situation migratoire dans leurs pays s'est aggravée. En Allemagne et en Espagne, le pourcentage des personnes mécontentes s'élève à 45 %. Cependant, en Pologne cet indice est au plus bas à 35 %. Le sondage a été réalisé par l'Institut français d'opinion publique (Ifop) pour l'agence d'information et radio Sputnik.

    Sputnik.Opinions: pas d’amélioration dans la situation migratoire selon les Européens
    © Sputnik.

    Seuls 16 % des Allemands, 7 % des Français, des Espagnols et des Britanniques ont noté une amélioration. En Pologne, 6 % des citoyens ont remarqué des changements positifs. Mais c'est en Italie qu'on trouve le plus faible pourcentage, alors que seulement 2 % des personnes interrogées ont constaté une tendance positive.

    Parmi les mécontents, on trouve le plus souvent des partisans des partis d'extrême droite et des personnes âgées de plus de 35 ans. En même temps, la Pologne et l'Allemagne font exception. Dans le premier cas, aucune différence n'a été enregistrée entre les partisans des diverses affiliations politiques, et dans le second, les répondants de presque tous les groupes d'âges concernés ont partagé la même opinion.

    Aux États-Unis, 38 % des répondants ont noté une détérioration de la situation migratoire dans le pays. Des tendances positives ont été observées par 19 % des personnes interrogées, et 33 % sont d'avis que rien n'a changé.

    À une question portant sur les changements dans la situation migratoire dans leur pays, 16 % des Italiens, 21 % des Français, 34 % des Allemands, 42 % des Espagnols et 50 % des Polonais ont également déclaré que rien n'avait changé. 3 % des Italiens, 5 % des Français et des Allemands, 6 % des Espagnols, 9 % des Polonais et des Britanniques ainsi que 10 % des Américains n'ont donné aucune réponse claire à cette question.

    Le sondage a été mené par l'Institut français d'opinion publique (Ifop), du 22 au 26 octobre, auprès de 7 043 personnes âgée de plus de 18 ans. L'échantillon représentatif a été pondéré en fonction de facteurs démographiques (sexe, âge, géographie). La marge d'erreur s'élève à 3,1 % pour un taux de confiance de 95 %.

    Dossier:
    Sputnik.Opinions (32)

    Lire aussi:

    Crise migratoire
    Un grand nombre d'Européens estiment que ce sont les USA qui s’ingèrent dans les élections
    La plupart des Allemands et des Italiens d'avis qu'au moins un autre pays quittera l'EU
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik