Ecoutez Radio Sputnik
    Des fleurs pour commémorer l'ambassadeur russe Andreï Karlov

    La police turque libère la famille du tueur de l'ambassadeur russe

    © AFP 2017 ADEM ALTAN
    International
    URL courte
    2218

    La police turque a libéré des membres de la famille de l'assassin de l'ambassadeur russe en Turquie, les qualifiant de témoins dans le cadre de l'enquête.

    Le Parquet général de la Turquie a relâché six membres de la famille de l'assassin de l'ambassadeur russe à Ankara Andreï Karlov, interpellés auparavant, annonce la chaîne télévisée CNN Turk.

    Le père de l'assassin, sa mère, sa sœur, deux de ses oncles et la femme de l'un des oncles ont été relâchés après avoir fait des dépositions.

    La police n'a pas trouvé de motifs permettant de mettre en détention les membres de la famille du malfaiteur, qui figureront comme témoins dans le cadre de l'enquête.

    Lundi, un homme armé a tiré dans le dos du diplomate qui visitait une expo-photo baptisée La Russie vue par les Turcs à Ankara. Selon les témoins, avant d'attaquer l'ambassadeur, l'assaillant a crié "Allah Akbar" et évoqué une "vengeance pour Alep". Selon les médias, il a réussi à pénétrer dans le bâtiment en se faisant passer pour un garde-corps de l'ambassadeur.

    Selon la police, l'agresseur, né en 1994, s'appelait   Mevlüt Mert Altıntaş et était membre d'une unité spéciale de la police. Il a été éliminé au cours d'une opération policière lancée suite à l'attaque contre le diplomate.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Andreï Karlov, Héros de la Russie à titre posthume
    Diplomate iranien: les opposants à la libération d’Alep derrière l’assassinat de Karlov
    Un nouvel indice dans l’enquête sur l’assassinat de l’ambassadeur Andrei Karlov
    Tags:
    parents, Parquet général de la Turquie, Andreï Karlov, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik