International
URL courte
3110
S'abonner

Ils manquent de tout. Toutefois, en conjuguant les efforts à l’intérieur et à l’extérieur du pays, la situation des écoliers d’Irak s’améliore peu à peu.

La China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), société chinoise qui extrait du pétrole dans la province sud irakienne de Maysan, a fait imprimer 3  000 manuels de mathématiques pour les écoles locales.

Les boîtes contenant des manuels ont été livrées jeudi à l’administration de l’Education de la province.

D’ici quelques jours, les activistes du mouvement de jeunes Tabani aideront à distribuer les livres parmi les écoles locales.

C’est le groupe Tabani qui a demandé à la société chinoise de livrer des manuels scolaires à Maysan.

Actuellement, 56  000 enfants d’école primaires apprennent les mathématiques sans manuels.

Comme l’a déclaré dans une interview à Sputnik un porte-parole du groupe, les nouveaux livres contribueront au processus d’éducation, même si leur nombre ne suffit pas pour répondre aux besoins de l’ensemble des écoles.

A l’heure actuelle, outre les manuels de maths, il manque également 17  000 manuels d’anglais.  Le ministère de l’Education n’en a fourni que 195, ce qui ne suffit même pas pour les enseignants. Plusieurs organisations tentent d’aider les écoles à mettre en place le processus d’apprentissage.

Le département de la Santé leur a ouvert l’accès à son imprimerie alors que les résidents locaux ont apporté du papier.

Outre la CNOOC, les activistes du groupe de jeunes ont sollicité l'aide de PetroChina, une autre entreprise chinoise.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La France intensifie son aide à l'Irak pour la reprise de Mossoul
L'Irak n'exclut pas un recours à l'aide russe
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
manuel, apprentissage, aide, mouvement de jeunes Tabani (Irak), China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), Chine, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook