Ecoutez Radio Sputnik
    Trump, Poutine, Clinton

    Défaite des démocrates: Trump sur la même longueur d’onde que Poutine

    © AP Photo / Pavel Golovkin
    International
    URL courte
    1472

    «Tellement vrai»: Le président américain élu Donald Trump a salué la déclaration du leader russe Vladimir Poutine sur l’échec du Parti démocrate et les manipulations de l’opinion publique aux Etats-Unis.

    Donald  Trump   soutient l'opinion de Vladimir Poutine sur le fait que les  démocrates  et leur candidate Hillary Clinton, battus à l'élection  présidentielle, cherchent à désigner des coupables au lieu d'accepter leur défaite.

    «  Vladimir Poutine a dit aujourd'hui au sujet d'Hillary Clinton  et des démocrates  : "A mon avis, c'est humiliant. On doit savoir perdre avec dignité". Tellement vrai!  », a écrit M. Trump sur son compte Twitter.

    ​Vladimir Poutine a déclaré vendredi lors de sa 12e grande conférence de presse annuelle que le Parti démocrate aurait mieux fait de reconnaître sa défaite.

    « L'administration américaine en exercice ainsi que le Parti démocrate des États-Unis cherchent des facteurs externes à leurs échecs. Le Parti démocrate a perdu les élections au Sénat et au Congrès, où les Républicains ont une majorité. Et la chapelle, c'est nous aussi qui l'avons détruite?», selon Vladimir Poutine, en allusion à un célèbre film soviétique.

    Le président russe a également souligné que le piratage du Parti démocrate avait permis de dévoiler des manipulations de l'opinion publique aux États-Unis.

    «  L'essentiel, c'est l'information que les pirates ont donné à l'opinion publique.  Ont-ils (…) modifié les faits  ? Non, la meilleure preuve que les hackers ont donné une information crédible est le fait que suite à la démonstration des manipulations de l'opinion publique au sein du Parti démocrate  - de l'un des candidats contre un autre, contre Sanders  -, le chef du Comité national du Parti démocrate a démissionné. Cela signifie que le parti a reconnu que les pirates ont dévoilé la vérité  », a conclu M.  Poutine.

    Rappelons que le gouvernement américain a, sans jamais fournir la moindre preuve, formellement accusé la Russie en octobre d'avoir conduit des attaques informatiques contre les organisations politiques américaines avant l'élection du 8 novembre. Le président russe Vladimir Poutine a toutefois fermement nié toute implication de la Russie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le  lien  et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    L’avenir du complexe militaro-industriel américain avec Donald Trump
    Trump réagit à une lettre de Poutine: «Ses idées sont si correctes»
    L’aviation US s’entraîne à évacuer Trump au-dessus de sa tour à New York
    «Devancer tout le monde dans la course aux armements». Que voulait dire Trump?
    Tags:
    serveur du Parti démocrate, Donald Trump, Hillary Clinton, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik