Ecoutez Radio Sputnik
    Vote pro-palestinien à l'ONU

    Israël refuse de respecter la résolution de l’Onu sur la colonisation

    © Flickr.com/Alex Jilitsky/cc-by-nc-sa 3.0
    International
    URL courte
    90958
    S'abonner

    Au lendemain de l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU de la résolution lui demandant de cesser les implantations dans les territoires palestiniens et à Jérusalem-Est, Israël rejette le document en le traitant de «honteux».

    Israël rejette la résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU et ne s’y conformera pas, a écrit sur son compte Twitter le porte-parole du premier ministre israélien, Ofir Gendelman.

    Un communiqué de presse diffusé par les services du premier ministre Benjamin Netanyahu confirme cette déclaration.

    « Israël rejette cette résolution anti-israélienne honteuse des Nations unies et ne s'y conformera pas  », lit-on dans le communiqué.

    Il s'agit d’un « grand camouflet  » pour Israël, a estimé de son côté Nabil Abou Roudeina, porte-parole de la présidence palestinienne, parlant « d'une condamnation internationale unanime de la colonisation et d'un fort soutien à une solution à deux Etats.  »

    Vendredi, pour la première fois depuis 1979, le Conseil de sécurité a demandé à Israël de cesser les implantations dans les territoires palestiniens et à Jérusalem-Est, dans une résolution rendue possible par la décision des Etats-Unis de ne pas utiliser leur droit de veto.

    Les Etats-Unis se sont abstenus alors qu'ils avaient toujours soutenu Israël jusqu'ici sur ce dossier extrêmement sensible. Les 14 autres membres du Conseil ont voté en faveur de ce texte initialement proposé par l'Egypte. Auparavant, il avait été annoncé que l’Egypte avait officiellement retiré le projet de résolution, alors que quatre autres pays, à savoir le Sénégal, le Venezuela, la Nouvelle-Zélande et la Malaisie, avaient décidé de «  venir en aide  » aux Palestiniens et de présenter pour leur part le projet.

    Selon un haut responsable du gouvernement israélien, le projet de résolution a été promu par Barack Obama et le secrétaire d’Etat américain John Kerry. Selon ce responsable, l’administration sortante a même participé à la création de ce document sans en informer Tel-Aviv.

    La résolution votée vendredi exhorte Israël à  «  cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est  », affirmant par ailleurs que les colonies israéliennes  «  n'ont pas de valeur juridique  » et sont  «  dangereuses pour la viabilité d'une solution à deux Etats  », précise l’AFP.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le premier ambassadeur d'Israël depuis 2010 arrive à Ankara
    Le Hamas accuse Israël d’avoir éliminé son chef de programme de drones
    Israël prépare une opération contre Daech
    «Le peuple syrien n’a pas invité Israël à l’union»
    Tags:
    refus, projet de résolution, ONU, John Kerry, Barack Obama, Benjamin Netanyahu, Palestine, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik