Ecoutez Radio Sputnik
    A police record with the title, Urgent Distribution (Top) and Very dangerous individual who could be armed (Bottom) shows suspect Anis Amri who is sought in relation with Monday's truck attack on a Christmas market in Berlin.

    L'auteur de l'attaque de Berlin aurait poussé son neveu à tuer un autre oncle

    © REUTERS /
    International
    URL courte
    9013
    S'abonner

    Alors qu'en Allemagne la police cherche d'éventuels complices ayant aidé le terroriste de Berlin pour son attaque ou dans sa fuite, les forces de l’ordre tunisiennes fournissent de nouveaux détails à la suite de leur propre enquête.

    Anis Amri, l'auteur présumé de l'attentat de Berlin, aurait poussé son neveu à tuer un autre oncle, époux de la sœur cadette d’Amri, afin de prouver sa loyauté à l’organisation terroriste État islamique, annonce le journal Telegraph, citant une source dans la police tunisienne.

    Selon la source, le terroriste présumé a « envoyé des sommes d'argent » au jeune homme pour l'aider à le rejoindre.

    Auparavant, il avait été annoncé que trois proches d'Anis Amri, dont son neveu, avaient été interpellés samedi en Tunisie.

    Les trois hommes étaient apparemment membres d'une « cellule terroriste » liée à Anis Amri, tué vendredi dernier en Italie, a annoncé le ministère tunisien de l'Intérieur, sans toutefois mentionner un lien quelconque avec l'attaque de Berlin. 

    Attaque au camion contre un marché de Noël à Berlin
    © REUTERS / Pawel Kopczynski
    Parmi eux figurent le neveu d'Amri qui, selon le ministère, a fait allégeance au groupe État islamique comme son oncle, et a « avoué être en contact » avec ce dernier via l'application cryptée Telegram pour échapper à la surveillance policière, selon l’AFP.

    Il a également affirmé, toujours selon Tunis, que son oncle était « l'émir » d'un groupe djihadiste en Allemagne connu sous le nom de brigade « Abou al-Walaa » et que ce dernier lui avait « envoyé des sommes d'argent » pour l'aider à le rejoindre.

    Lors de l’attaque du 19 décembre, un camion a foncé dans la foule sur un marché de Noël à Berlin. L'attentat de Berlin a été revendiqué par le groupe terroriste État islamique (Daech), comme celui de Nice qui a fait 86 morts le 14 juillet dernier. Le principal suspect, le ressortissant tunisien et demandeur d'asile en Allemagne Anis Amri, a été abattu lors d'un échange de tirs à Milan. 

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’Allemagne toute entière bientôt mise sur écoute?
    Juncker: ne pas fermer l’Europe aux migrants après l’attaque de Berlin
    Il passe une frontière européenne en brandissant un drapeau de Daech
    Tags:
    auteur, neveu, attentat de Berlin (19 décembre 2016), Etat islamique, Anis Amri, Tunis, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik