International
URL courte
471315
S'abonner

Alors que le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé l’administration du président sortant américain Barack Obama d’être derrière la résolution du Conseil de sécurité de l’Onu contre la colonisation, Washington semble avoir eu la possibilité de manifester sa position. Décryptage.

Sputnik a interviewé le vétéran du service diplomatique israélien et consultant pour le Centre de la politique proche-orientale de l'Institut Brookings Dan Arbell au sujet de la résolution du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (Onu) contre la colonisation israélienne des territoires palestiniens.

« L'adoption de cette résolution est un évènement historique qui touchera toutes les futures négociations sur la paix entre Israël et la Palestine. Pour l'instant, le document a plutôt un caractère symbolique, parce qu'il ne comprend pas de points appelant à des mesures concrètes ou supposant telles ou telles conséquences », explique l'expert.

Selon M. Arbell, l'idée était depuis longtemps dans l'air et il était évident qu'avant de quitter la Maison Blanche, Barack Obama entreprendrait une démarche supplémentaire. Le politologue précise que l'administration de Barack Obama s'est toujours prononcée contre la colonisation israélienne des territoires palestiniens. Pour Washington, la perspective de la coexistence de deux États est cruciale.

« De plus, la décision de Washington a subi l'influence d'un autre facteur : les relations américano-israéliennes, plus précisément, les relations entre le président Barack Obama et le premier ministre Benjamin Netanyahu marquées par des tensions. Ce n'était un secret pour personne », déclare l'expert.

Vendredi dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la résolution condamnant la colonisation israélienne des territoires palestiniens. Le document a été soutenu par 14 pays membres du Conseil de sécurité. Les États-Unis se sont abstenus lors du vote. Israël refuse de respecter la résolution et s'apprête à revoir ses rapports avec l'Onu.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Netanyahu convoque l’ambassadeur US après la résolution du CS de l’Onu
Netanyahu: l’administration d’Obama est derrière la résolution sur les colonies
Israël refuse de respecter la résolution de l’Onu sur la colonisation
Trump voit rouge après la résolution de l’Onu sur les colonies israéliennes
Tags:
résolution, Barack Obama, Benjamin Netanyahu, États-Unis, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook