Ecoutez Radio Sputnik
    Un système de missiles S-300

    L’Iran teste les missiles S-300 de fabrication russe

    © Sputnik . Vladislav Belogrug
    International
    URL courte
    19903

    Les militaires iraniens testent les missiles sol-air S-300 livrés par Moscou à l’occasion des exercices Défenseurs du ciel 7 qui se déroulent actuellement dans le pays. Selon un expert iranien, Téhéran compte poursuivre prochainement les tirs d’entraînement de S-300.

    L'armée iranienne poursuivra les tirs des missiles sol-air S-300, a annoncé mercredi à Sputnik Abouzar Bagheri, expert en sécurité et analyste politique de l'organisation iranienne du Basij, qui relève du Corps des gardiens de la révolution islamique.

    « Les systèmes de défense antiaérienne S-300 qui ont été livrés à l'armée iranienne participeront prochainement à d'autres exercices et aux défilés militaires. Nous le ferons régulièrement (…). Les manœuvres Défenseurs du ciel 7 sont la première occasion de tester ces systèmes. D'autres exercices permettront de tester les S-300 à leur puissance maximale compte tenu des particularités géographiques et climatiques de notre pays », a indiqué M. Bagheri.

    Selon l'expert, Téhéran utilise ces missiles sol-air à des fins purement défensives.

    « L'Iran a besoin d'armes pour protéger son territoire et ses frontières, il n'entend pas les utiliser pour envahir d'autres pays. L'Iran utilise ses systèmes de missiles S-300 pour garantir son potentiel de défense et renforcer la sécurité du pays », a noté l'expert de la sécurité.

    À la mi-décembre, l'ambassadeur iranien en Russie Mehdi Sanai a annoncé que la Russie avait achevé la livraison de systèmes de missiles sol-air S-300 en Iran. Les missiles ont été remis à la base iranienne de la défense antiaérienne Khatam al-Anbiya.

    Selon Farzad Esmaili, commandant de la base de Khatam al-Anbiya, plus de 17 000 militaires sont engagés dans les exercices Défenseurs du ciel 7 (Modafe'an-e Aseman-e Velayat 7) qui se déroulent depuis le 26 décembre sur un territoire de presque 496 000 km² situé dans les provinces de Bouchehr, du Hormozgan et du Khouzistan. L'armée iranienne teste les S-300 de fabrication russe pour améliorer sa tactique de défense, a expliqué le général Esmaili.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les S-300 russes livrés à l'Iran «amélioreront à la fois son image et sa défense»
    Livraison de S-300 russes: les Saoudiens redoutent le renforcement de l'Iran
    L'Iran confirme avoir reçu les S-300 russes
    S-300 russes pour l'Iran, gage de sécurité régionale
    Tags:
    Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), défense antiaérienne, exercices militaires, S-300, Abouzar Bagheri, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik