International
URL courte
971796
S'abonner

Le président américain élu a commenté les appels à imposer de nouvelles sanctions contre la Russie suite à des prétendues cyberattaques lors de la présidentielle.

Commentant les appels à imposer des sanctions contre Moscou en réponse à de prétendues « attaques de hackers russes » effectuées au cours de la campagne présidentielle, le président américain élu Donald Trump a appelé pour sa part les Américains à « continuer à vivre leur vie ».

« Je pense que nous devons continuer de vivre notre vie. Je pense que les ordinateurs ont beaucoup compliqué notre vie. L'ère informatique a débouché sur le fait que personne ne sait exactement ce qui se passe », a indiqué M. Trump aux journalistes en Floride.

M. Trump a dit ne pas être au courant des déclarations du sénateur républicain Lindsey Graham, selon lequel la Russie devrait s'attendre à de nouvelles sanctions suite à la prétendue influence qu'elle aurait exercée sur les résultats de l'élection américaine et à des prétendues cyberattaques.

Le président américain sortant Barack Obama envisage d'annoncer jeudi de nouvelles sanctions contre la Russie en raison de la prétendue implication de Moscou à des cyberattaques, selon la chaîne CNN.

Moscou, de son côté, n'exclut pas que les dernières sanctions américaines adoptées à la va-vite par une administration sortante à l'agonie soient annulées sous Donald Trump, a indiqué à RIA Novosti un diplomate russe.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Poutine et Trump se rapprochent, un ex-ambassadeur en Russie s'agite
Les USA créent un centre de «lutte contre la propagande et la désinformation»
Avant de partir, Obama fait un dernier cadeau à la Russie
Défaite des démocrates: Trump sur la même longueur d’onde que Poutine
Tags:
cyberattaque, sanctions, Donald Trump, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook