Ecoutez Radio Sputnik
    Bachar el-Assad

    Assad à Poutine: «je suis prêt à respecter le cessez-le-feu en Syrie»

    © Sputnik . Alexei Druzhinin
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
    29573
    S'abonner

    Vladimir Poutine et Bachar el-Assad ont discuté jeudi du cessez-le-feu qui entrera en vigueur en Syrie le 30 décembre à minuit. Le dirigeant syrien s’est dit prêt à respecter les récentes ententes intervenues entre le gouvernement et l’opposition du pays avec le concours de Moscou et d’Ankara.

    Le président syrien Bachar el-Assad s'est dit prêt à respecter les ententes sur le cessez-le-feu et la préparation des négociations de paix en Syrie, a annoncé jeudi le service de presse du Kremlin à l'issue d'un entretien téléphonique entre les présidents syrien et russe, Bachar al-Assad et Vladimir Poutine.

    « Le président russe Vladimir Poutine s'est entretenu jeudi par téléphone avec son homologue syrien Bachar el-Assad. Les deux chefs d'État ont salué les ententes intervenues avec l'opposition syrienne grâce à la médiation de la Russie et de la Turquie et portant sur le cessez-le-feu et le début du processus politique. Le dirigeant syrien s'est dit prêt à respecter ces ententes », a indiqué le service de presse dans un communiqué.

    MM. Poutine et Assad ont estimé que le lancement des négociations de paix syriennes à Astana, au Kazakhstan, « serait un pas important vers le règlement définitif de la crise ».

    Le président Poutine a annoncé jeudi la signature de trois documents relatifs aux efforts de paix en Syrie.

    Le premier, entre le gouvernement et l'opposition syrienne, introduit un cessez-le-feu sur le territoire syrien à partir du 30 décembre à minuit. Sept groupes de rebelles, qui comptent au total 60 000 combattants, ont signé cet accord. Le deuxième prévoit une série de mesures destinées à contrôler le respect du cessez-le-feu. Et le troisième annonce la volonté des parties d'entamer des négociations de paix concernant le règlement de la crise syrienne. En cas de succès, l'accord de cessez-le-feu devrait constituer la base de négociations politiques entre le gouvernement syrien et l'opposition, que Moscou et Ankara veulent organiser à Astana.

    Selon le ministère russe de la Défense, les groupes ayant refusé de signer l'accord de cessez-le-feu, seront considérés comme terroristes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

    Lire aussi:

    L’opposition syrienne rejoindra le cessez-le-feu à minuit
    Cessez-le-feu en Syrie: une ligne directe Moscou-Ankara mise en place
    Poutine: gouvernement et opposition concluent un cessez-le-feu en Syrie
    Tags:
    cessez-le-feu, Vladimir Poutine, Bachar el-Assad, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik