Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine décide de ne pas expulser de diplomates US en réponse aux sanctions de Washington

    © Sputnik. Alexei Druzhinin
    International
    URL courte
    Expulsion des diplomates russes des USA (28)
    218126502345

    Le président russe Vladimir Poutine a décidé de ne pas expulser de diplomates américains suite à l'expulsion de 35 diplomates russes des États-Unis.

    La Russie n'expulsera pas de diplomates américains en réponse à la décision de Washington d'expulser 35 diplomates russes des États-Unis, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine cité par le service de presse du Kremlin.

    « Nous ne créerons pas de problèmes pour les diplomates américains. Nous n'expulserons personne. Nous n'interdirons pas à leurs familles et leurs enfants de se rendre sur leurs lieux de repos préférés pendant les fêtes de fin d'année », a indiqué le chef de l'État russe.

    Selon lui, la Russie a toutes les raisons de donner une réponse appropriée aux actions inamicales et « provocatrices » de l’administration de Barack Obama qui « visent à saper les relations russo-américaines ».

    « Nous nous réservons le droit de réagir, mais nous ne nous abaisserons pas à la "diplomatie de cuisine" irresponsable et tiendrons compte de la politique de l'administration de Donald Trump », a-t-il ajouté.

    D'après M. Poutine, la décision de l'administration Obama d'adopter de nouvelles sanctions contre la Russie et d'expulser 35 diplomates russes « sont contraires aux intérêts fondamentaux des peuples russe et américain. Elles portent également préjudice à l'ensemble des relations internationales compte tenu de la responsabilité que la Russie et les États-Unis assument en matière de sécurité globale », a ajouté le président.

    Vladimir Poutine a souhaité de joyeuses fêtes au président élu américain Donald Trump et au peuple américain et a invité les enfants de diplomates américains à assister à un spectacle consacré au Nouvel An qui aura lieu au Kremlin.

    « Je félicite le président élu Donald Trump et le peuple américain ! Je vous souhaite bien être et prospérité », a indiqué le président dans son message.

    Le président russe a aussi félicité le président Barack Obama.

    « Dommage que l'administration du président Barack Obama termine son travail de cette manière, mais je félicite le président et les membres de sa famille à l'occasion du Nouvel An », a déclaré Vladimir Poutine.

    Les États-Unis ont adopté jeudi de nouvelles sanctions contre la Russie, accusant les services secrets russes et plusieurs personnes d'ingérence dans la présidentielle américaine. Les autorités du pays ont en outre décidé d'expulser 35 diplomates russes que le président sortant Barack Obama a qualifié « d'agents secrets ».

    Le Kremlin a considéré ces mesures comme « un acte d'agression des personnes qui doivent quitter leurs postes dans trois semaines ». Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a promis que Moscou prendrait des mesures en réponse aux actions américaines. Le ministère russe des Affaires étrangères a proposé au président Poutine d'expulser 31 employés de l'ambassade des États-Unis à Moscou et quatre employés du consulat américain à Saint-Pétersbourg.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Expulsion des diplomates russes des USA (28)

    Lire aussi:

    Les USA expulsent 35 diplomates russes et ferment deux missions diplomatiques
    Moscou à Washington: personne n'a annulé le principe de réciprocité en diplomatie
    Moscou ne renoncera pas à l’accès à ses résidences diplomatiques
    Tags:
    diplomates, réaction, message de félicitations, expulsions, Nouvel An, Noël, Donald Trump, Vladimir Poutine, Barack Obama, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik