Ecoutez Radio Sputnik
    Cologne embauche des migrants-agents de sécurité qui désertent leurs postes

    Cologne embauche des migrants-agents de sécurité qui désertent leurs postes

    © AFP 2017 Henning Kaiser
    International
    URL courte
    Crise migratoire en Allemagne (42)
    133802528

    Les autorités allemandes recourent de plus en plus souvent à des mesures étranges dans leur lutte contre le crime qui règne depuis un an déjà non seulement près des centres d’accueil pour les migrants, mais aussi sur les sites centraux des villes historiques allemandes comme Cologne.

    À titre de prévention des agressions sexuelles, suite au drame survenu à Cologne l'année dernier au Nouvel An, la mairie de la ville a engagé 59 migrants sans expérience professionnelle via la société Westturm comme agents de sécurité pour assurer le calme la veille du Nouvel An dans cette ville historique allemande, indique le communiqué de la police locale.

    Cependant, ces néophytes de la sécurité ont abandonné leurs postes pour boire au point de ne plus être capables d'exercer leurs nouvelles fonctions dans le cadre d'une opération de sécurité nocturne sans précédent le long du Rhin.

    « Nos employés ont formé les nouveaux arrivants dans nos trois centres de la ville de Ratingen (près de Düsseldorf en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ndlr) avant de les acheminer par bus vers leur lieu de travail sur les ponts », a indiqué un représentant de la société Westturm au quotidien allemand Bild.

    Selon l'employeur, il n'avait guère d'informations précises sur les profils des migrants embauchés.

    La décision de former les migrants au métier d'agent de sécurité a été prise en septembre 2015, en outre le Nouvel An 2016 semble être considéré par les autorités locales comme la meilleure occasion pour tester les jeunes recrues. Cette fois-ci, le nombre des policiers officiels dans les rues de Cologne a été décuplé pour atteindre 1 500 agents de police.

    Les seules exigences professionnelles pour devenir agents de sécurité étaient de porter des vêtements chauds et de passer un examen de niveau élémentaire en langue allemande. Le salaire horaire des ressortissants des pays du Maghreb, de la Syrie et de l'Afghanistan ne dépasse pas cinq euros, soit deux fois moins que le salaire minimum officiel en Allemagne.

    En outre, la place de la gare centrale de la ville est enfin équipée de huit caméras de surveillance dernier cri pour assurer la sécurité de la route via le pont-rail Hohenzollern, qui mène notamment à la gare, ainsi que pour éviter l'annulation de nombreux trains. Les autres sites sensibles étaient les ponts du Zoo et de Deutz.

    La mairie de Cologne, pour sa part, a fait savoir qu'elle n'avait jamais eu de problème avec la société Westturm par le passéL'année dernière, le scandale de la Saint-Sylvestre à Cologne, lorsque des centaines de femmes avaient été agressées par plusieurs dizaines de migrants, a profondément choqué l'opinion allemande et nourri les critiques envers la politique migratoire « généreuse » de la chancelière Angela Merkel et l'inaction de la police.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Crise migratoire en Allemagne (42)

    Lire aussi:

    Le coup de pied à une Allemande par un migrant devait être passé sous silence
    Ministre allemand: les agressions de Cologne étaient préméditées
    Après Cologne, les Allemandes apprennent à frapper les points sensibles
    Tags:
    agents de sécurité, agressions sexuelles, policier, migrants, employeur, Noël, Bild, Westturm, Angela Merkel, Ratingen, Afghanistan, Syrie, Maghreb, Rhin, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne, Düsseldorf, Cologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik