International
URL courte
13161
S'abonner

Hier encore, le chef d’État philippin racontait avoir jeté un homme d’un hélicoptère. Aujourd’hui, il dément ces propos.

Le chef d'État philippin a nié avoir jeté un homme d'un hélicoptère par le passé, annonce la chaine CNN.

Après une visite dans les régions du pays dévastées par un typhon, Rodrigo Duterte s'est engagé à venir chercher en hélicoptère les politiques corrompus et à les jeter en personne d'en haut sur la route de Manille. Le chef d'Etat a laissé entendre qu'il avait déjà réalisé ce genre de démarches. Selon Reuters, il s'agirait d'un Chinois soupçonné de viol et de meurtre.

Le président a toutefois démenti ces propos le lendemain.

«  Nous n'avions pas d'hélicoptère. Nous ne nous en sommes pas servi  », a indiqué le président philippin dans une interview.

M.  Duterte a également ajouté que «  ce n'était que la vive imagination de Tulfo  », sans préciser de qui il s'agissait. Selon la chaîne, le président pouvait faire allusion à un journaliste portant ce nom de famille.

Auparavant, le président philippin a indiqué que la lutte contre la corruption serait sa priorité tout au long de son mandat de six ans.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Pour Duterte, le Haut-commissaire de l’Onu aux droits de l’homme est un «idiot»
Le président des Philippines déclare la guerre aux jeux d’argent
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
lutte contre la corruption, corruption, hélicoptères, Rodrigo Duterte, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook