Ecoutez Radio Sputnik
    Télévision

    «Ridiculisées par les Russes»: Trump tacle les grandes chaînes américaines

    © Flickr/ Jonathan
    International
    URL courte
    1192656

    Pour les chaînes CNN et NBC News, le refus du président russe de réagir aux nouvelles sanctions de l’administration sortante et à l’expulsion des diplomates russes est « bizarre ». Ces médias sont devenus la risée du président américain élu pour leur incapacité à couvrir la réaction de façon adéquate.

    Le président élu des Etats-Unis Donald Trump s’est moqué de la façon dont les principales chaînes d’information américaines présentent l’introduction par les Etats-Unis de nouvelles sanctions contre la Russie, l’expulsion des diplomates russes et l’absence de réactions à ces mesures de la part de Moscou.

    « Les Russes font passer CNN et NBC News pour des imbéciles. C’est drôle à regarder, elles (les chaînes) ne comprennent rien à la situation », a indiqué le nouveau chef d’Etat sur son compte Twitter.

    ​Au cours de toute la journée de vendredi, les présentateurs de CNN et NBC News ont qualifié la décision de Moscou de ne pas expulser les diplomates américains de «bizarre», se demandant s’il ne s’agissait pas d’une nouvelle tentative des autorités russes de «duper le futur président Trump».

    Plus tôt dans la journée, Donald Trump a souligné que le geste du président russe, qui a refusé d’expulser des diplomates américains en réponse à la démarche de la Maison Blanche, était «très intelligent».

    Les États-Unis ont décidé jeudi d'expulser 35 diplomates russes que le président sortant Barack Obama a qualifiés « d'agents secrets ».

    L'administration sortante américaine a en outre adopté de nouvelles sanctions contre la Russie, accusant les services secrets russes et plusieurs individus d'ingérence dans la présidentielle américaine par le biais d’attaques informatiques.

    Le Kremlin a considéré ces mesures comme « un acte d'agression de la part de personnes qui doivent quitter leurs postes dans trois semaines », en allusion à l’administration Obama. Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a promis que Moscou prendrait des mesures en réponse aux actions américaines.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a proposé au président Poutine d'expulser 31 employés de l'ambassade des États-Unis à Moscou et quatre employés du consulat américain à Saint-Pétersbourg, une initiative déclinée par le chef d’Etat. Refusant de répondre « œil pour œil, dent pour dent », M. Poutine a même invité les enfants des diplomates américains à participer aux festivités de fin d’année organisées au kremlin.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Paranoïa antirusse: Trump rencontrera le renseignement américain
    Cyberattaques: Trump s’exprime sur les possibles sanctions contre la Russie
    Trump accuse Obama de ne pas assurer une transition «en douceur»
    Tags:
    cyberattaque, médias, sanctions, présidence américaine, Donald Trump, Vladimir Poutine, Barack Obama, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik