International
URL courte
Fusillade dans une boîte de nuit d'Istanbul (30)
98359
S'abonner

Plus d'une trentaine de personnes ont été tuées et une quarantaine d'autres blessées dans une attaque à main armée perpétrée dans une discothèque à Istanbul. L'assaillant était déguisé en Père Noël.

Au moins 35 personnes ont été tuées et une quarantaine d'autres blessées dans une fusillade survenue durant la nuit du Nouvel an 2017 dans la célèbre boîte de nuit Reina, située dans le quartier d'Ortaköy, au bord du Bosphore, dans la partie européenne d'Istanbul, a annoncé le gouverneur de la ville Vasip Sahin.

Il s'agit d'un attentat terroriste, a-t-il ajouté, précisant que l'assaillant agissait seul. Selon les médias, entre 700 et 800 personnes fêtaient la réveillon du Nouvel an dans la boîte au moment de l'attaque.

"Au moins 35 de nos compatriotes ont perdu la vie, dont un policier", a annoncé Vasip Sahin, cité par AFP, peu après l'attaque.

Selon la chaîne d'information turque NTV, plusieurs personnes ont plongé dans le Bosphore pour échapper aux coups de feu tirés par l'assaillant déguisé en Père Noël.

À 01h15 dimanche (22h15 GMT samedi), une personne équipée d'un fusil d'assaut a surgi devant la boîte de nuit Reina, au coeur d'Istanbul, et a ouvert le feu sur les personnes qui se trouvaient devant l'entrée, selon le gouverneur d'Istanbul Vasip Sahin. L'assaillant a abattu d'abord un policier et un civil, rapporte Reuters.

Après être entré dans la discothèque, l'assaillant tire au hasard sur la foule, tuant au moins 35 personnes et faisant plus de 40 blessés. D'après les médias locaux, le tireur parlait arabe. À l'heure actuelle, l'attaque n'a pas été revendiquée.

Les autorités policières avaient annoncé avoir déployé 17.000 policiers dans Istanbul, afin d'encadrer les festivités du Nouvel An. Coïncidence? Elles avaient précisé que des policiers seraient déguisés en père Noël pour détecter la moindre anomalie au sein des foules, selon l'AFP.

"D'une façon sauvage et impitoyable, il a mitraillé des personnes qui étaient simplement venues célébrer le Nouvel An", a déclaré le gouverneur Vasip Sahin.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont été nombreux à fustiger cette attaque perpétrée aux premières heures de la nouvelle année.

L'année 2017 ressemble déjà beaucoup à l'année précédente, ont déploré certains d'entre eux. 

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Fusillade dans une boîte de nuit d'Istanbul (30)

Lire aussi:

Ambassadeur russe tué en Turquie: le Kremlin explique à qui profite l’attaque
La Turquie et la Russie s'entendent sur un cessez-le-feu pour toute la Syrie
Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Tags:
décès, victimes, morts, fusillade, boîte de nuit, attaque, blessés, attentat, Vasip Sahin, Bosphore, Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook