International
URL courte
21122
S'abonner

Le Conseil de la langue de la Suède a fait entrer mardi dans le dictionnaire le terme «trumpisation», un néologisme qui semble emprunté au français et plus particulièrement à l'ancien premier ministre Manuel Valls.

« Trumpisation », ou « Trumpifiering » en suédois, fait partie des 43 nouveaux mots ratifiés cette année par le Conseil de la langue de la Suède, une institution soutenue par le ministère de la Culture.

Définition: « modification du débat politique en faveur d'un style rhétorique où l'on s'exprime de manière à être remarqué sans tenir compte des conséquences ni des faits », relaie l’AFP.

Une définition qui ne semble pas tout à fait juste, le président américain élu Donald Trump sachant parfaitement mesurer les conséquences de ses paroles.

D’ailleurs, c’est en partie à son talent d’orateur, très habile pour manier des propos pouvant sembler excentriques de prime abord, qu’il doit sa victoire aux élections présidentielles du 8 novembre dernier aux Etats-Unis. Sa capacité à sentir l’état d’esprit du peuple américain a également été décisive dans cette réussite électorale.

Le Conseil de la langue illustre ce mot par un article du quotidien Svenska Dagbladet de septembre, reprenant le terme créé par M. Valls dans un entretien avec le Journal du dimanche donné en juillet.

« La réponse à l'État islamique ne peut pas être la "trumpisation" des esprits », avait alors dit le chef du gouvernement.

Dans la liste annuelle des néologismes suédois, le français est parfois une source d'inspiration, comme avec « zlataner » en 2012, inventé par les Guignols de l'info et adopté par le pays natal de Zlatan Ibrahimovic.

Mais l'immense majorité des emprunts aux langues étrangères vient de l'anglais, comme par exemple cette année avec « fomo » (« fear of missing out »), la peur de manquer quelque chose en étant absent, ou « annonsblockare », transposition directe d' « ad blocker » (logiciel antipub).

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Donald Trump ne voit aucun sens à une confrontation avec la Russie
Trump souhaite une bonne année à ses ennemis
«Les démocrates tentent de se venger contre Trump pour sa victoire»
«Ridiculisées par les Russes»: Trump tacle les grandes chaînes américaines
Tags:
trumpisation, néologisme, dictionnaire, ministère suédois de la Culture, Conseil de la langue de la Suède, Donald Trump, Manuel Valls, Suède, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook