Ecoutez Radio Sputnik
    Les «hackers du Kremlin» s'attaquent... à un fournisseur d'électricité US!

    Les «hackers du Kremlin» s'attaquent... à un fournisseur d'électricité US!

    © Fotolia/ saidin jusoh
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    54406

    «Mais quoi encore...», pensez-vous? Oui-oui, la Main du Kremlin ne se repose jamais. Cette fois, elle a pris pour cible un fournisseur d'électricité américain - au moins c'est ce que des médias US veulent nous faire croire.

    « Des hackers russes ont mené une opération de piratage contre le fournisseur d'électricité de l'État du Vermont, menaçant ainsi la sécurité de tout un réseau électrique américain », a annoncé la veille du Nouvel An le journal The Washington Post.

    Il s'agirait d'une cyberattaque « sans conséquence » mais qui a pu révéler les « vulnérabilités » du réseau électrique des États-Unis. « Un code associé à l'opération de piratage informatique, baptisée Grizzly Steppe par l'administration Obama, a été détecté dans le système d'un fournisseur d'électricité du Vermont », indique le quotidien, qui ne précise pourtant pas la date et ne cite que des sources anonymes parmi les « fonctionnaires ».

    Et même si le code n'a pas été utilisé pour perturber les opérations du fournisseur, la « découverte » pointe les vulnérabilités du réseau électrique du pays.

    Le gouvernement américain a d'ailleurs daigné confirmer qu'il ignorait les intentions de la Russie. Quelques heures après la publication de l'article, une curieuse annonce a fait son apparition au-dessus de ce dernier :

    Note de l'éditeur : la version précédente de l'article affirmait incorrectement que des hackers russes avaient pénétré le réseau électrique américain. Les autorités disent qu'aucun acte de piratage n'a été signalé.

    Le président élu américain a de son côté exhorté à ne pas se précipiter d'accuser Moscou de cyberattaques contre les États-Unis, surtout pour celles lors de la campagne électorale américaine. Selon lui, il dispose d'informations à ce sujet dont d'autres ne sont peut-être pas au courant.

    « Je crois que c'est injuste si nous ne le savons pas précisément (que la Russie a mené des cyberattaques contre des serveurs américains, ndlr). Il peut s'agir de n'importe qui d'autre. Moi, je sais quelque chose dont les autres ne sont pas au courant, du coup nous ne pouvons pas être sûrs », a déclaré Donald Trump, cité par la BBC.

    M. Trump a également promis de partager les informations à sa disposition le 3 ou le 4 janvier. Et avant ça on peut inventer n'importe quoi !, se sont apparemment dit les médias.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Moscou fatigué des mensonges US sur les hackers russes
    Les hackers ont conduit Trump à la victoire? La majorité des Américains n’y croient pas
    Courriels de Clinton: Poutine évoque «ses» hackers et la manipulation des Américains
    Tags:
    La Faute Aux Russes, La Main du Kremlin, électricité, piratage, hackers, Donald Trump, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik