International
URL courte
Fusillade dans une boîte de nuit d'Istanbul (30)
315
S'abonner

La députée du parlement turc Selina Dogan a visité les hôpitaux et les morgues où ont été emmenés les corps des victimes de l'attentat d'Istanbul et a alors précisé que 24 étrangers et 11 citoyens turcs avaient perdu la vie dans l'attaque.

L'attaque survenue dans la nuit de samedi à dimanche à Istanbul a coupé la vie à 24 étrangers et à 11 Turcs, a annoncé Selina Dogan, députée du parlement turc du Parti républicain du peuple (CHP, opposition), revenue des hôpitaux et des morgues. La citoyenneté de quatre autres victimes est encore à déterminer.

Ainsi, il s'agit de sept Saoudiens, de trois Irakiens, de deux Libanais, de deux Tunisiens, de deux Indiens, d'un Koweïti, d'un Syrien et d'un Israélien. Un citoyen de Belgique d'origine turque et un irako-canadien ont également trouvé la mort dans l'attentat, a indiqué Mme Dogan, citée par le Guardian.

L'un des blessés d'origine koweïtienne a d'ailleurs affirmé que l'homme armé avait crié « Allahu Akbar » en tirant dans la foule.

Parmi les victimes, il y a 25 hommes et 14 femmes. Tous les corps présentent des blessures infligées par une kalachnikov.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un individu équipé d'un fusil d'assaut a surgi devant la boîte de nuit Reina, au cœur d'Istanbul, et a ouvert le feu sur les personnes qui se trouvaient devant l'entrée. L'assaillant a abattu d'abord un policier et un civil. La boîte de nuit est située dans le quartier d'Ortaköy, au bord du Bosphore, dans la partie européenne de la ville.

Après être entré dans la discothèque, l'assaillant a tiré au hasard sur la foule. L'attaque a fait au moins 39 morts et 69 blessés. D'après les médias locaux, le tireur parlait arabe. À l'heure actuelle, l'attaque n'a pas été revendiquée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Fusillade dans une boîte de nuit d'Istanbul (30)

Lire aussi:

Une Franco-Tunisienne morte dans l'attentat à Istanbul
Le monde politique pleure les victimes de l'attentat à Istanbul
Istanbul: la fuite du terroriste présumé enregistrée par une caméra
Les témoins de l’attaque d’Istanbul racontent
39 morts et 69 blessés suite à un attentat dans une discothèque à Istanbul
Tags:
morts, blessés, attentat, victimes, Attentat d'Istanbul (1er janvier 2017), Parti républicain du peuple turc (CHP), Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook