International
URL courte
Fusillade dans une boîte de nuit d'Istanbul (30)
2022
S'abonner

Le consulat de la Fédération de Russie à Istanbul a fait savoir qu'une citoyenne russe se trouvait parmi les victimes de l'attentat perpétré la nuit de la Saint-Sylvestre dans une boîte de nuit de cette ville turque.

 « Oui, nous confirmons. Initialement, on croyait que la victime était citoyenne de l'Azerbaïdjan, mais d'après les documents, elle a la citoyenneté russe », a indiqué la source.

Le consulat précise par ailleurs qu'aucun Russe ne compte parmi les blessés.

Plus tôt dans la journée de dimanche, c'est l'agence turque Andalou qui avait fait savoir qu'un citoyen russe figurait parmi les 39 victimes de l'attaque contre la boîte de nuit Reina à Istanbul.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un individu équipé d'un fusil d'assaut a surgi devant la boîte de nuit Reina, au cœur d'Istanbul, et a ouvert le feu sur les personnes qui se trouvaient devant l'entrée. L'assaillant a abattu d'abord un policier et un civil avant de pénétrer dans l'établissement. La boîte de nuit est située dans le quartier d'Ortaköy, au bord du Bosphore, dans la partie européenne de la ville.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Fusillade dans une boîte de nuit d'Istanbul (30)

Lire aussi:

«Le tireur était en noir»: elle survit à l’attaque à Istanbul et raconte
Un survivant du double attentat du stade d’Istanbul tué lors de l’attaque sur le club
En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Les Français pour le passeport vaccinal? «Ils sont terrifiés et prêts à céder leurs libertés individuelles»
Tags:
victimes, attaque, attentat, Attentat d'Istanbul (1er janvier 2017), Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook