Ecoutez Radio Sputnik
    L’auteur de l’attentat d’Istanbul connaissait bien le Reina

    L’auteur de l’attentat d’Istanbul connaissait bien le Reina

    © REUTERS / Osman Orsal
    International
    URL courte
    13112

    L’enquête sur l’attaque sanglante qui a tué 39 personnes dans une boîte de nuit de la capitale turque bat son plein révélant de nouveau détails.

    Attentat d'Istanbul
    © REUTERS / Ismail Coskun/Ihlas News Agency
    L’auteur de l’attentat d’Istanbul connaissait bien l’intérieur du club Reina, cible de son attaque, y compris ses sorties secrètes, lit-on dans le journal Hürriyet.

    Selon le journal, le terroriste était en effet au courant de l’existence de trois portes secrètes que seul le personnel était censé connaître.

    Le profil de l'auteur présumé de l'attentat contre une discothèque d'Istanbul, toujours activement recherché, commençait à se préciser mardi avec la diffusion de photos.

    Les autorités ont diffusé plusieurs images de l'assaillant présumé qui a tué 39 personnes, pour la plupart des étrangers, qui célébraient le Nouvel An au Reina, l'une des plus célèbres boîtes de nuit de la métropole turque.

    Toujours selon le Hürriyet, un chroniqueur proche du pouvoir, Abdulkadir Selvi, affirme que les autorités ont identifié l'assaillant et qu'il a combattu pour le groupe État islamique (EI) en Syrie.

    Avant d’ouvrir le feu, l’assaillant a utilisé une grenade flash-bang. Dans la pièce du DJ, on a trouvé par la suite jusqu’à 180 douilles.

    Le gouvernement turc, qui a évoqué une « enquête difficile », a indiqué lundi que des « données relatives aux empreintes digitales et à l'apparence » du tueur avaient été obtenues, sans autre détail.

    Deux étrangers ont été interpellés mardi à l'aéroport Atatürk d'Istanbul portant à 16 le nombre de personnes arrêtées dans le cadre de l'enquête, a rapporté l'agence de presse Dogan.

    L'agence a par ailleurs diffusé une vidéo qui montre l'assaillant présumé se filmant alors qu'il déambule, sourire en coin, sur l'emblématique place Taksim très fréquentée par les touristes.

    Selon Abdulkadir Selvi, les autorités veulent capturer l'assaillant vivant afin de démanteler son éventuel réseau et prévenir de possibles nouvelles attaques, fait savoir l’AFP.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Huit suspects liés à l’attentat dans la boîte de nuit d’Istanbul interpellés
    Attentat d’Istanbul: une photo du présumé terroriste publiée sur Internet
    Daech revendique l'attentat d'Istanbul
    Tags:
    intérieur, enquête, Attentat d'Istanbul (1er janvier 2017), Reina, boîte de nuit, Istanbul, Etat islamique, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik