International
URL courte
2749031
S'abonner

La coalition internationale, dirigée par Washington, a méthodiquement détruit l’économie syrienne depuis 2012 afin d'affaiblir l'économie de ce pays, selon Moscou.

Récemment le directeur de la CIA, John Brennan, a accusé la Russie d'avoir utilisé « une tactique de terre brûlée » en Syrie. Selon le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, Washington essaie ainsi de couvrir ses arrières pour l'avenir, se rendant compte que les États-Unis seraient bientôt jugés responsables pour les actes de la coalition.

Igor Konachenkov a rappelé que « la coalition internationale, dirigée par Washington, avait méthodiquement détruit l'infrastructure syrienne, depuis 2012, afin d'affaiblir son gouvernement légitime, et ce, en dépit de la menace pour la population civile ».

Le porte-parole du ministère russe de la Défense a également indiqué que les bombardements réalisés par Washington et la coalition ne visaient pas les sites de production de pétrole capturés par Daech, ce qui a permis aux terroristes d'engranger chaque mois des dizaines de millions de dollars sur les ventes illégales de pétrole et de recruter de partout des mercenaires.

Les États-Unis frappent les positions de Daech en Syrie depuis 2014 sans autorisation des autorités de ce pays. Des entités des forces spéciales américaines soutiennent également des groupes locaux opposés au président syrien Bachar el-Assad dans leur lutte contre les terroristes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
«Je ne me prends pas pour un prophète»: Didier Raoult défend à nouveau l'hydroxychloroquine
Biden appelle Poutine «Сloutine» en plein discours sur les relations russo-américaines – vidéo
Tags:
coalition, Etat islamique, Igor Konachenkov, John Brennan, Washington, Russie, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook