International
URL courte
Situation à Alep (2017) (24)
5380
S'abonner

Les travaux de reconstruction démarrent à Alep, l'ex-capitale économique de la Syrie et, avant la guerre, l'une des plus belles villes du pays.

Les habitants d'Alep-Est reconstruisent leurs maisons et relancent la production de marchandises, abandonnée lors des hostilités. La vie reprend peu à peu dans les quartiers nettoyés des terroristes. Les citadins ouvrent des ateliers artisanaux et de petites fabriques.

Tout cela se produit après la déclaration du Premier ministre syrien, Imad Khamis, selon lequel le rétablissement du potentiel industriel d'Alep figure parmi les tâches prioritaires. Il a par ailleurs promis que son gouvernement allait présenter un plan de retour à la normale de la vie dans cette ville meurtrie par la guerre et dont une grande partie est aujourd'hui en ruine.

Auparavant, le chef du gouvernement et plusieurs ministres ont visité la ville, défigurée par quatre ans de combats acharnés, pour évaluer l'étendue des destructions. Selon « une évaluation préliminaire optimiste » de la municipalité, plus de 50 % des immeubles et des infrastructures ont été partiellement ou totalement détruits à Alep-Est.

Le conflit armé en Syrie fait rage depuis mars 2011. Les troupes gouvernementales syriennes font face à des terroristes appartenant à diverses formations paramilitaires. Depuis le 30 septembre 2015, la Russie a commencé à porter des frappes aériennes contre les sites des terroristes sur le territoire syrien à la demande du président de Syrie Bachar el-Assad, ayant sollicité l'aide militaire de Moscou. Le 22 décembre 2016, Damas a annoncé avoir repris le contrôle total de la ville d'Alep qui étaient tombée aux mains des terroristes en 2012.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation à Alep (2017) (24)

Lire aussi:

Fosses communes, corps mutilés, mines antipersonnel: le paysage d’Alep-Est libéré
30.000 personnes ont quitté Alep-Est depuis le début de l’évacuation
Les premiers bus avec des combattants et leurs familles quittent Alep-Est
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Tags:
premier ministre, gouvernement, libération, frappe aérienne, terrorisme, Imad Khamis, Bachar el-Assad, Alep, Damas, Moscou, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook