Ecoutez Radio Sputnik
    Irak

    L'Irak lance une offensive pour reprendre à Daech les zones occidentales du pays

    © REUTERS / Ahmed Jadallah
    International
    URL courte
    3181
    S'abonner

    Les forces irakiennes ont lancé jeudi une offensive pour reprendre des villes contrôlées par Daech dans l'ouest du pays, près de la frontière syrienne.

    « Une opération militaire a débuté dans les zones occidentales de la province d'Al-Anbar afin de les libérer de Daech », a affirmé le lieutenant Qassem Mohammedi, l'un des commandants de l'opération.

    L'offensive visant les zones occidentales est dirigée par la 7e division de l'armée, des unités de la police et des combattants de tribus locales, soutenus par l'aviation de la coalition internationale.

    La première cible de l'opération est la localité de Aanah, suivie de celles de Rawa et de Al-Qaïm (330 km au nord-ouest de Bagdad), les plus à l'ouest du pays sur les rives de l'Euphrate.

    « Nos forces ont commencé à avancer depuis Haditha en direction de Aanah », a indiqué M. Mohammedi à l'AFP.

    Haditha, à 200 km au nord-ouest de Bagdad, est la troisième ville de la vaste province d'Al-Anbar et se trouve près du deuxième plus grand barrage hydraulique du pays. Elle a été la cible de nombreuses attaques djihadistes depuis l'offensive fulgurante de l'EI en juin 2014, mais les tribus locales ont réussi à contrer ces agressions.

    « L'heure est venue de libérer les zones occidentales », a affirmé Nadhom al-Joughaifi, un commandant des tribus de Haditha.

    En 2016, les forces irakiennes ont repris à l'EI de vastes pans de la province d'Al-Anbar, notamment son chef-lieu Ramadi et la ville de Fallouja. Mais la sécurité dans cette large région désertique frontalière de la Syrie, la Jordanie et l'Arabie saoudite, reste précaire et des djihadistes circulent toujours dans la province.

    Les principales forces militaires en Irak sont concentrées actuellement sur l'opération visant la reprise de Mossoul aux extrémistes de Daech. 

    Le début de l'opération visant à libérer Mossoul, détenu par Daech depuis juin 2014, a été annoncé par le premier ministre irakien Haïder al-Abadi dans la nuit du 16 au 17 octobre. L'offensive est menée par l'armée et la police irakiennes, soutenues par les milices kurdes et les avions de la coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La ville de Mossoul menacée de disparition définitive
    «Après Mossoul, Raqqa», ou l'incroyable optimisme de François Hollande
    Les forces irakiennes ont repris plus de 60% de l'est de Mossoul
    Tags:
    offensive, Etat islamique, Mossoul, Al-Anbar, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik