International
URL courte
681683
S'abonner

Après avoir été informé que la présence des forces de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sur la base aérienne turque d’Incirlik était remise en question, Washington a mis en garde Ankara contre toute action précipitée.

Le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest a annoncé que la limitation de l'accès des États-Unis à la base turque d'Incirlik aurait un impact négatif sur la coopération de Washington et Ankara dans la lutte contre Daech.

«  J'estime que la menace de restreindre notre accès à la base d'Incirlik pourrait saper le soutien que nous sommes susceptibles d'accorder  », a déclaré Josh Earnest.

Selon M.  Earnest, «  la Turquie est un allié crucial de l'Otan  », et Washington est prêt à  lui offrir une aide supplémentaire pour soutenir sa lutte contre Daech.

Hier, Ankara a remis en question la présence des forces de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sur la base aérienne turque d'Incirlik. Le vice-premier ministre turc Nurettin Canikli a annoncé que l'utilisation de la base aérienne d'Incirlik par la coalition internationale était à l'ordre du jour du gouvernement turc.

Selon Ankara, cette décision est une réponse au soutien insuffisant de Washington à l'opération antiterroriste menée contre Daech dans la province syrienne d'Alep près de la ville d'al-Bab.

Située dans la ville d'Incirlik, à 12 km d'Adana (sud), la base aérienne d'Incirlik accueille pour le moment des éléments de l'US Air Force en Europe et sert de support aux opérations de l'Otan.

La coalition internationale utilise cette base pour mener ses opérations antiterroristes contre Daech.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Ankara ne contrôle pas l’arme nucléaire US stockée sur sa base d'Incirlik
Ankara bloque les travaux de construction allemands à la base d'Incirlik
Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Tags:
base aérienne d'Incirlik, Etat islamique, Josh Earnest, États-Unis, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook