Ecoutez Radio Sputnik
    En réalité, la Russie ne voulait pas la victoire du républicain Trump...

    En réalité, la Russie ne voulait pas la victoire du républicain Trump...

    © Sputnik . Anton Denisov
    International
    URL courte
    24567
    S'abonner

    La conseillère du président élu américain Kellyanne Conway a expliqué pourquoi la Russie ne souhaitait pas que le Parti républicain gagne la présidentielle.

    Tandis que les membres de l'équipe d'Hillary Clinton persistent dans leurs nombreux reproches à l'encontre de la Russie, y compris celui selon lequel Moscou a énormément espéré la victoire de Donald Trump, la conseillère du président élu a fait la lumière sur la situation dans un entretien à la chaîne CNN. Selon Kellyanne Conway, la politique du candidat républicain va à l'encontre des intérêts de Moscou.

    « Les Russes ne voulaient pas qu'il soit élu puisqu'il affirmait clairement, tant lors de la campagne électorale qu'aujourd'hui en tant que président élu, entendre moderniser l'arsenal nucléaire, élargir le budget de défense et développer le secteur des hydrocarbures. Tout cela est contraire à l'économie russe et de ses intérêts militaires », a estimé Mme Comway.

    De même, la conseillère a pointé que Donald Trump avait été élu président car les Américains souhaitaient voir un dirigeant plus solide à la Maison Blanche, ainsi qu'un commandant suprême plus ferme.

    Malgré de nombreux sondages et des prévisions qui tablaient sur une victoire d'Hillary Clinton, soutenue par les principaux médias américains, le candidat républicain a remporté l'élection présidentielle du 8 novembre confirmée par la suite avec 304 grands électeurs contre 227 pour sa rivale démocrate.

    L'investiture de Donald Trump aura lieu le 20 janvier 2017.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Pourquoi les sanctions antirusses sont un cadeau pour Trump
    Piratage russe: Donald Trump exprime un «scepticisme sain»
    Trump veut réformer le renseignement national US
    Trump dément tout lien avec Assange et WikiLeaks
    Tags:
    victoire, intérêts nationaux, élection présidentielle, Parti républicain des Etats-Unis, Kellyanne Conway, Donald Trump, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik