Ecoutez Radio Sputnik
    fusillade dans un aéroport en Floride

    Maladie psychiatrique et armes en soute: ce que l’on sait du tireur de Floride

    © REUTERS/ Andrew Innerarity
    International
    URL courte
    25615

    Un américain a ouvert le feu vendredi à l'aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood, en Floride, faisant cinq morts, avant d'être arrêté. Bien que la piste terroriste ne soit pas écartée par les enquêteurs, sa maladie psychiatrique causée par sa participation à la guerre d’Irak pourrait avoir joué un rôle.

    Les États-Unis ont été endeuillés vendredi par une nouvelle fusillade. Un homme a ouvert le feu à l'aéroport international de Fort Lauderdale en Floride, faisant cinq morts et plusieurs blessés avant d'être interpellé.

    Le tireur a été identifié sous le nom d'Esteban Santiago, 26 ans. C'est un ancien soldat américain de la Garde nationale de Porto Rico et de l'Alaska, a indiqué à l'AFP un responsable du ministère de la Défense.

    Le suspect est arrivé à Fort Lauderdale un peu avant 13h00 (18h00 GMT) en provenance de l'Alaska, sur un vol en correspondance, ont annoncé les autorités. Il a ensuite sorti un pistolet semi-automatique 9 mm de ses bagages, l'a chargé et a fait feu sur des passagers qui attendaient leurs valises.

    «  Il tirait sur les gens au hasard  », a relaté Mark Lea, sur l'antenne de MSNBC, en précisant que le tireur avait une arme de poing et plusieurs chargeurs.

    Le suspect n'a selon lui pas cherché à fuir. Après avoir épuisé ses munitions, il a posé son arme et s'est laissé interpeller sans combattre.

    Guerre en Irak

    Santiago avait servi dans la Garde nationale de Puerto Rico et de l'Alaska de 2007 à 2016 et avait notamment été déployé en Irak de 2010 à 2011. Soldat de première classe puis dans les régiments du génie de combat, il avait été décoré de plusieurs médailles avant d'être démis de ses fonctions en août et affecté à la réserve inactive.

    A son retour d'Irak, c'était «  une personne différente  », rapporte une de ses tantes sur la chaîne MSNBC.

    Comportement «  désordonné  »

    Selon l'agent Piro, le suspect s'est présenté dans un bureau du FBI à Anchorage, en Alaska, en novembre. Son comportement désordonné a conduit les agents à le confier à la police locale, qui l'a placé dans une clinique pour que son état mental y soit évalué.

    Selon un responsable fédéral contacté par Reuters, l'ex-militaire a dit au FBI que son esprit était surveillé par une agence américaine de renseignement, qui l'obligeait, disait-il, à regarder des vidéos de l'organisation État islamique.

    Les agents du FBI ont ouvert une enquête et conclu qu'il n'avait aucun lien avec des organisations terroristes, précise ce responsable qui a requis l'anonymat.

    Armes à feu autorisées

    Les raisons de cet acte de violence  restent elles aussi inconnues. Mais il est à noter que les fusillades sont fréquentes dans cet État, en raison de la forte dissémination d'armes à feu individuelles.

    Les armes à feu sont autorisées dans les avions aux États-Unis pour autant qu'elles soient gardées dans un bagage verrouillé et placé en soute. Les munitions sont soumises à la même règle.

    Le commissaire du comté, Chip Lamarca, a précisé que le tireur avait un pistolet non chargé dans son bagage en soute. Après avoir récupéré son bagage, il s'est rendu dans les toilettes pour charger son arme et a tiré sur les autres passagers en ressortant.

    Dès les premiers coups de feu, les forces de sécurité ont rassemblé des voyageurs sur le tarmac de l'aéroport.

    Un nouveau mouvement de panique a eu lieu environ 1h30 après la fusillade et des rumeurs sur la présence d'un second tireur ont circulé, mais elles ont par la suite été démenties par le bureau du sheriff.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Cinq astuces qui vous permettront d’être le 1er à récupérer vos bagages à l’aéroport
    Fusillade de Las Vegas: au moins 20 morts et 100 blessés, selon le bilan actualisé
    Fusillade dans une église au Texas: la police apporte de nouvelles informations
    Tags:
    armements, aéroport, fusillade, Floride, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik