Ecoutez Radio Sputnik
    Clavier

    WikiLeaks ironise au sujet du rapport US sur les «cyberattaques russes»

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    13390

    Suite au fameux rapport du renseignement américain sur la prétendue campagne russe visant à assurer la victoire de Donald Trump, WikiLeaks se moque des sources «fiables» de ses auteurs.

    L'ONG WikiLeaks a tourné en dérision les sources d'information auxquelles se référent les services de renseignement américains dans leur rapport sur l'ingérence supposée de la Russie dans les élections présidentielles aux États-Unis.

    «Le document déclassifié sur les "cyberattaques russes" comprend un drôle d'avis de non-responsabilité fondé sur des émissions TV et des Tweets», a ironisé l'ONG sur son compte Twitter.

    À en juger par le lien associé, cette publication fait référence au passage du rapport dans lequel ses auteurs analysent le comportement des « politiciens, médias et utilisateurs des réseaux sociaux pro-Kremlin ».

    Rappelons que le rapport préparé par la CIA, le FBI et l'Agence nationale de la sécurité (NSA) et dont la version abrégée a été publiée le 6 janvier, affirme que le président russe Vladimir Poutine en personne a donné l'ordre de lancer une campagne visant à influer sur le processus politique aux États-Unis et à discréditer la candidate démocrate Hillary Clinton.

    La Russie a notamment été accusée d'avoir piraté les sites du Parti démocrate. Aucune preuve n'a jamais été fournie. Moscou rejette ces accusations.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    «Cyberattaques russes»: Washington n’a-t-il pas encore pu «monter un dossier»?
    Trump publiera prochainement des infos sur les «cyberattaques russes»
    Cyberattaques: Trump s’exprime sur les possibles sanctions contre la Russie
    Tags:
    piratage, cyberattaque, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik