International
URL courte
7216
S'abonner

Plus de 50 islamistes jugés potentiellement dangereux se sont vu refuser le statut de réfugié en Allemagne, mais continuent de vivre tranquillement dans le pays.

Une liste des terroristes potentiels établie par les services de sécurité allemands comprend 548 personnes au total, indique le magazine Der Spiegel.

Environ 50 personnes sont qualifiées par les services de renseignement de «  personnes pertinentes  », ce qui signifient qu'elles représentent également une menace potentielle pour la sécurité publique, mais dans une moindre mesure. Fait surprenant, cette cinquantaine de personnes continue de séjourner en Allemagne alors qu'elles se sont vu refuser l'asile.

Selon Der Spiegel, les autorités allemandes ont de grandes difficultés avec l'expulsion des migrants, qui ne possèdent souvent pas les documents nécessaires. En outre, le manque de coopération des pays d'origine complique le phénomène.

Récemment, Thomas de Maizière, ministre allemand de l'Intérieur, a proposé de construire en Allemagne des centres d'expulsion spécialisés dans le cadre de son plan visant à durcir la législation migratoire compte tenu de la situation sociale instable dans le pays.

Le ministre a réclamé au gouvernement fédéral d'élargir les prérogatives de son ministère en termes d'expulsion, de sorte que tout migrant dont la demande d'asile a été rejetée puisse être expulsé de manière plus simple et plus rapide.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

À 12 ans, il tente de faire exploser une foire de Noël en Allemagne
Merkel qualifie le terrorisme de problème N°1 de l’Allemagne
Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Tags:
migrants, islamistes, Thomas de Maizière, Berlin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook