Ecoutez Radio Sputnik
    En Syrie, l’eau est une arme

    Les ingénieurs rétablissent l’alimentation de Damas en eau potable

    © AP Photo/ Wadi Barada
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
    24812

    L’entrée en vigueur d’une trêve locale conclue sous l’égide de la Russie à Wadi Barada, vallée aux abords de la capitale syrienne, doit permettre le retour de l’eau potable à Damas et ses environs.

    Un groupe d'ingénieurs s'est mis à réparer la conduite d'eau dans la vallée de Barada près de Damas, annonce la chaîne de télévision Al-Mayadeen, ajoutant que des équipes de maintenance sont également prêtes à réparer les dégâts à la source d'Al-Fija, qui alimente en eau potable la capitale syrienne.

    La ville d'Alep en Syrie
    © Sputnik. Mikhail Voskressenski

    Des combats ont éclaté entre l'armée syrienne et le groupe djihadiste Fatah al-Cham (ex-Al Nosra, ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie) après l'explosion par les terroristes de la conduite d'eau reliant la source d'Al-Fija à Damas. Suite à cet acte de subversion, quatre millions de personnes se sont retrouvées privées d'eau courante dans la capitale syrienne et ses environs depuis le 22 décembre.

    Samedi, les terroristes ont accepté d'admettre sur leur territoire des équipes d'ingénieurs dans le cadre d'une trêve locale conclue sous l'égide de la Russie. Aux termes de cet accord, les troupes gouvernementales doivent elles aussi arrêter l'offensive et aménager un couloir que les djihadistes peuvent emprunter pour quitter la vallée de Barada et se retirer vers Idlib.

    Aussi, l'alimentation de Damas en eau potable devrait-elle s'améliorer dans les prochains jours.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

    Lire aussi:

    Plus de 500.000 habitants de Mossoul privés d’eau potable
    La moitié de l'humanité manquera d'eau potable d'ici 2030 (Ban Ki-moon)
    En Syrie, l’eau est une arme
    Tags:
    eau potable, ingénieurs, ravitaillement, trêve, explosion, terrorisme, Al-Mayadeen, Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Ain al-Fijah, Idlib, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik