Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat turc à la frontière turco-syrienne

    «En Syrie, la Turquie s’est enlisée dans la tourbière d’al-Bab»

    © AP Photo/ Umit Bektas
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
    178132731246

    Les projets d’Ankara de lancer une offensive à Manbidj sont irréalistes. Dans une interview à Sputnik, un responsable du Parti de l'union démocratique kurde a commenté l’opération turque en Syrie et a évoqué entre autres l’opération de libération de Raqqa.

    En engageant une opération dans la ville syrienne d'al-Bab, Ankara s'est enfoncée dans une tourbière, les chances d'une issue positive étant pour le moment très minces, a déclaré dans une interview à Sputnik Salih Muslim co-président du Parti de l'union démocratique kurde en Syrie (PYD).

    « En lançant une opération à al-Bab, la Turquie s'est enlisée dans une tourbière tellement abondante qu'il lui sera difficile de s'en sortir. Les chances d'une issue positive sont actuellement très vagues. Pour le moment, rien ne peut être dit avec certitude », a-t-il souligné.

    En commentant les déclarations d'Ankara au sujet de son intention de lancer une offensive à Manbidj, l'interlocuteur de l'agence n'a pas caché son scepticisme : « La Turquie rêve. S'ils veulent attaquer Manbidj, les milices populaires de la ville peuvent se défendre et défendre ses territoires. Ceci concerne non seulement la Turquie, mais toute force qui tenterait d'attaquer cette ville ».

    La Turquie ne souhaite pas la défaite de Daech ?

    « Les combattants du PYD luttent contre Daech. Mais la Turquie ne souhaite pas que les djihadistes concèdent un échec car elle entretient des rapports avec cette organisation terroriste. Ainsi, Ankara ne veut pas que les États-Unis fournissent des armements aux forces d'autodéfense, le PYD et Forces démocratiques syriennes étant la force de lutte contre les terroristes au sol la plus efficace », a fait remarquer Salih Muslim, expliquant le mécontentement d'Ankara face aux livraisons d'armes américaines aux Kurdes.

    Relations avec Moscou

    Et de pointer de bonnes relations du PYD et de la Russie, pays qui accueille un bureau de représentation des Kurdes syriens.

    « Nos contacts avec les États-Unis se développent dans un sens positif. (…) Avec la Russie, nous sommes également liés par des relations étroites sur plusieurs axes », a-t-il noté.

    Libération de Raqqa et négociations à Astana

    L'assaut de Raqqa reporté au printemps
    © AFP 2017 DELIL SOULEIMAN
    La deuxième étape de la libération de Raqqa est en cours, a fait remarquer l'interlocuteur de l'agence : « L'opération connaît des succès. Il y a des progrès significatifs, la plupart du territoire a été nettoyé de Daech ».

    Et de démentir les informations selon lesquelles le PYD a été invité par le pouvoir syrien aux pourparlers inter-syriens à Astana (Kazakhstan) en échange de sa renonciation à la mise en place du projet de fédération.

    « Personne ne nous a proposé de renoncer à quoi que ce soit. Le projet de fédération est en train d'être réalisé et ce avec succès. Nous envisageons de défendre nos droits », a conclu le responsable kurde.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

    Lire aussi:

    Des Kurdes manifestent à Paris en commémoration des trois militantes tuées en 2013
    La Turquie menace de fermer la base d’Incirlik à la coalition anti-Daech
    Les Kurdes syriens appellent à soutenir leur offensive sur Raqqa
    Tags:
    négociations inter-syriennes, libération, Etat islamique, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Raqqa, al-Bab, États-Unis, Russie, Syrie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik