Ecoutez Radio Sputnik
    Le Monde, siege social du quotidien à Paris

    Fake news party: une fausse nouvelle publiée par le journal Le Monde, puis supprimée

    © Flickr/ Franck Schneider
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    2683061364

    Dans sa folle quête de la Main du Kremlin, la presse accepte n'importe quel émoi, même faux. Après le Washington Post, c'est Le Monde qui lui a emboité le pas en publiant un article sur la « pénétration des hackers russes » dans un réseau électrique américain. Dommage que la nouvelle contredise à la réalité...

    Beaucoup d'agitation a été créée par l'article initial du Washington Post, affirmant que des hackers russes avaient piraté le fournisseur d'électricité de l'État du Vermont, ceci présentant un risque pour la sécurité du réseau électrique américain.

    Le titre du Washington Post : « Des hackers russes ont mené une opération de piratage contre le fournisseur d'électricité de l'État du Vermont, menaçant ainsi la sécurité de tout un réseau électrique américain »
    Capture d'écran
    Le titre du Washington Post : « Des hackers russes ont mené une opération de piratage contre le fournisseur d'électricité de l'État du Vermont, menaçant ainsi la sécurité de tout un réseau électrique américain »

    Peu de médias ont résisté à la tentation d'attribuer à la Russie ce nouveau reproche, ainsi Le Monde a tristement été parmi ceux qui se sont précipités pour partager la « nouvelle » avec le monde francophone.

    Le titre de l'article du Monde, version initiale
    capture d'écran
    Le titre de l'article du Monde, version initiale

    Le « lanceur d'alerte », le Washington Post, a par la suite corrigé son article en reconnaissant que la version initiale de l'article était incorrecte.

    Note de l'éditeur : la version précédente de l'article affirmait incorrectement que des hackers russes avaient pénétré le réseau électrique américain. Les autorités affirment que cela ne correspond pas à la réalité. L'ordinateur de Burlington Electric qui a été piraté ne faisait pas partie du réseau.
    Capture d'écran
    Note de l'éditeur : la version précédente de l'article affirmait incorrectement que des hackers russes avaient pénétré le réseau électrique américain. Les autorités affirment que cela ne correspond pas à la réalité. L'ordinateur de Burlington Electric qui a été piraté ne faisait pas partie du réseau.

    Comme il s'est avéré, l'ordinateur de Burlington Electric où un code malveillant (immédiatement qualifié de russe et qui n'a pourtant encore rien fait) avait été détecté ne faisait pas partie du réseau. Mais qui se soucie de ces petits détails lorsqu'on est à la chasse au sensationnel antirusses ?

    L'information prise de l'AFP a mis en colère le public qui n'a pas apprécié la saveur du fake.

     

    En réponse, l'AFP déclare avoir rectifié le tir :

    Le Monde s'est aussi rétracté depuis lors. Désormais, son article porte un titre moins retentissant : « Aux États-Unis, un programme malveillant détecté dans un ordinateur portable lié à un fournisseur d'électricité ».

    Certains médias ont préféré laisser l'article tel quel.

    L'article du Huffington Post sur le prétendu piratage russe du réseau électrique américain
    Capture d'écran
    L'article du Huffington Post sur le prétendu piratage russe du réseau électrique américain


    Il fallait donc peut-être partir en croisade contre la diffusion de fausses informations, et non contre la prétendue ingérence de la Russie dans toute affaire qui ne se solde pas comme on veut ? Surtout vu que les affabulations médiatiques sont facilement enregistrables et que les délires sur les « hackers russes » ne sont toujours pas appuyés par une quelconque preuve.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les «hackers du Kremlin» s'attaquent... à un fournisseur d'électricité US!
    Le Washington Post «richement récompensé» pour des fakes sur la menace russe
    Le Washington Post corrige un article sur une prétendue «cyberattaque russe»
    Le Washington Post fustigé pour avoir répandu de fausses informations
    Article sur Sputnik et RT: le Washington Post avoue la non-fiabilité de ses sources
    Tags:
    La Faute Aux Russes, La Main du Kremlin, menace russe, fausses informations, articles, presse, hackers, médias, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • normandieniemen
      pierre bergé le proprietaire du journal le monde est extremement russophobe . il hait profondement ce pays ou les hommes sont encore des hommes et ou les femmes aiment ces hommes la , il hait la ferveur religieuse des russes , la mise en quarantaine des milliers d'ong complotistes , il hait ce pays ou la LGBT ne fait pas la loi
    • avatar
      Marques rouges
      Les articles qui accusent la Russie restent toujours aussi nombreux à l'ouest, et plus révélateur encore, le nombre de trolls qui soutiennent leur contenu ne baisse pas non plus. On assiste donc a une opération bien coordonnée...

      Une explication probable est qu'il s'agit de faire oublier que Clinton passait des emails classifiés comme confidentiels à des gens qui n'étaient pas même fonctionnaires américains ! Elle a d'ailleurs été reconnue coupable, mais étrangement, n'a pas été inquiétée ! Pareil pour les erveurs et les disques durs détruits à coups de marteaux, ce que l'enquête a aussi reconnu, toujours sans condamnation !

      Donc apparemment Clinton a coopérer avec des intérêts privés, peut-être même étrangers, et c'est exactement ce dont la presse accuse Trump en disant qu'il a été élu grâce à la Russie !

      Cette affaire devrait être creusée dès que le nouveau président arrive au pouvoir, il y a réellement quelque chose de pas net là derrière !

      Certains prétendent même que ce n'est pas la Russie, mais bel et bien lsraeI qui est derrière les fuites... d'ailleurs Netanyahu est allé personellement féliciter Trump dans sa tour le jour suivant sa victoire, premier chef d'état à rencontrer le nouveau président élu des USA, même avant que Trump n'ait jamais vu Obama en personne !

      En effet, Clinton n'est plus du tout utile pour Nets, elle a échoué à renverser Assad contre qui lsraeI est en guerre, et il faut maintenant au coontraire composer avec lui pour quelques années ! Trump par contre est le choix qui s'impose pour lsraeI, puisqu'il est le 1er président de l'histoire des USA a être prêt à reconnaître Jérusalemen comme capitale unique et officielle de l'Etat Hébreu ! et il ne fait pas tout une histoire des colonies bâties sur les terres palestiniennes !

      Même si l'origine de la fuite des emails ne sera jamais officiellement reconnue par les médias et politiciens US pour qui il est tabou de critiquer lsraeI, le DNC a lui déjà pris sa petite vengeance contre ce piratage, en ne posant pas son véto à la résolution de l'ONU contre la colonisation....
    • avatar
      Hamas
      Le monde et le point sont les torchons les plus atlantiste du pays ! La comédie qu'ils nous ont fait sur la syrie non franchement la presse française est a jeté à la poubelle comme dit l'autre aujourd'hui un journaliste c'est une pute ou un chômeur
    • avatar
      mare.supio
      Les journaleux français s'en donnent à coeur joie dès qu'il s'agit d'apporter la preuve de son imbécilité - et leurs patrons suivent - n'achetez plus ce journal, qui n'a rien à vous apprendre , mais tout à vous prendre !
    • OAK
      Après il ne faut pas s'étonner que ces Médias "mainstream" connaissent une baisse substantielle de leurs ventes:
      www.la-croix.com/Actualite/France/Baisse-des-ventes-des-quotidiens-en-septembre-Liberation-chute-de-
    • avatar
      Parousnik
      AFP...AGENCE FRANÇAISE de PROPAGANDE..et une source contaminée par le virus totalitaire libéral et tous ceux qui vont puiser à cette source ont des hallucinations...A boycotter même si leurs maîtres Mme Pub et Mr Assistanat veille...
    • avatar
      grandloup74
      l'Immonde : assemblée de journalopes aux ordres d'un paranoïaque qui se remplit les poches en vedant un torchon indigne d'être pendu à la porte des chiottes... Mais, bon, ceux qui veulent payer pour ça on mal compris son veritable usage et d'en lavent le cerveau au lieu de s'en essuyer le derrière !
    • avatar
      Athsadi
      Le journal d’un pays de 70 millions d’habitants contre 8 milliards qui s’appelle Le Monde. c’est typique de la mentalité française.
      La France veut toujours péter plus loin que son cul. on retrouve la même stupidité dans leurs émissions TV. Le plus grand ceci, le plus grand cela
    • avatar
      legaulois1143
      Si le Kremlin avait le pouvoir d'écarter les journalistes crétins ce serait bien! Il y aurait moins de lecteurs abusés.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)