Ecoutez Radio Sputnik
    Le président américain Barack Obama

    Près d'un quart des Américains pensent qu’Obama n'a pas rempli ses promesses

    © REUTERS / Carlos Barria
    International
    URL courte
    28101

    Environ un quart des citoyens américains croient que le président Barack Obama n'a pas rempli les promesses faites pendant ses campagnes électorales, selon une enquête récente.

    Un sondage effectué par Associated Press-NORC Centre for Public Affairs après les élections de 2016, relève l'une des principales contradictions de la présidence de Barack Obama. De manière générale, les Américains l'apprécient. Néanmoins, Obama n'a pas été en mesure d'utiliser ce soutien public dans bon nombre de ses politiques, ou de transformer sa popularité pour accomplir ses objectifs.

    Les deux tiers des Américains croient que Barack Obama n'a pas tenu ses promesses. 44 % estiment qu'il a essayé de faire de son mieux mais a échoué, plus de 22 % ont déclaré qu'il n'avait pas du tout tenu ses promesses et 32 % ont noté que M. Obama avait fait ce qu'il avait promis.

    Ces chiffres reflètent les frustrations ressenties, même par de nombreux partisans d'Obama, au sujet du manque de progrès sur les grandes initiatives, lancées par le président, telles que la réforme des lois sur l'immigration, l'adoption de mesures de contrôle des armes à feu et le problème de la prison de Guantanamo sur l'île de Cuba.

    L'étude montre également d'importantes divisions dans la société américaine, exposée à l'élection de 2016, malgré les espoirs d'unité nationale qui s'étaient emparées des États-Unis après les élections historiques de 2008. Huit ans plus tard, seulement 27 % des Américains considèrent leur pays comme plus uni grâce à la présidence de Barack Obama. Beaucoup plus, 44 %, estiment que la société américaine est devenue plus divisée.

    Le sondage, qui a pris en compte 1 017 citoyens américains adultes, a été mené du 14 au 19 décembre, l'erreur statistique ne dépasse pas 3,7 %.

    Barack Obama transmettra ses pouvoirs au président élu américain Donald Trump, du Parti républicain, lors de la cérémonie d'investiture. L'évènement qui aura lieu le 20 janvier à Washington près du Capitole, siège du Congrès américain, sera suivi par deux à trois millions de personnes qui se rendront sur place.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Obama est sûr qu’il aurait remporté la présidentielle 2016
    Américains: les erreurs d’Obama, c’est à Trump de les corriger!
    Espoirs déçus, changements avortés: Obama fera ses adieux à Chicago
    En partant, Obama laisse derrière lui un taux d'homicides «record»
    Tags:
    promesses électorales, sondage, Associated Press, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik