Ecoutez Radio Sputnik
    Su-35

    Ces pilotes US qui se plaignent de ne pas être à l’aise dans le ciel syrien

    © Sputnik. Grigory Sissoev
    International
    URL courte
    80129771038

    L’aviation américaine, qui dirige la coalition internationale en Syrie a la mémoire courte. Comme d’habitude, les militaires américains, qui oublient souvent qu’ils n’ont pas été invités dans ce pays, accusent les militaires russes de violer des règles de vol. D’ailleurs, accuser est décidément leur fort.

    Les pilotes de l’aviation américaine ont fait état de nouveaux cas de «  rapprochement dangereux  » avec des avions militaires russes en Syrie, lit-on dans le Wall Street Journal.

    Les Américains affirment préférer «  céder le passage  » aux pilotes russes afin d’éviter les incidents.

    Selon le journal, malgré le mémorandum russo-américain sur la sécurité des vols au-dessus de la Syrie, les incidents dans le ciel de ce pays continuent et, traditionnellement, ce sont les Russes que les pilotes américains cités par le journal accusent d’ignorer les règles de vol ou d’être réticents à les respecter.

    «  Il est très rare qu’ils (les Russes, ndlr) nous répondent. Il est très rare qu’ils dévient de leur trajectoire. Nous les laissons passer. Nous ignorons s’ils nous voient ou pas et nous ne voulons pas qu’ils abattent l’un d’entre nous  », a déclaré le général de brigade Charles Corcoran dans une interview au Wall Street Journal.

    Le commandement américain déclare craindre que ces incidents puissent aggraver les tensions entre les deux pays, indique le journal.

    Les cas de «  rapprochement dangereux  » entre avions russes et américains en Syrie  sont vraiment répandus. Mais dire que les pilotes russes en sont toujours responsables est pour le moins exagéré.

    En octobre dernier, le Pentagone a déclaré qu’un rapprochement dangereux avait eu lieu au-dessus de la Syrie, reconnaissant néanmoins qu’il ne s’agissait pas d’un acte intentionnel. Le ministère russe de la Défense, en commentant l’incident, a souligné que c’est l’avion-radar américain E-3 AWACS qui avait violé les règles de vol, s’étant rapproché de l’avion russe Su-35 à 500  mètres. Fait curieux, le commandement américain a présenté ses excuses pour cet incident.

    En ce qui concerne les pilotes américains, ils peuvent ne pas être au courant ou avoir oublié que les États-Unis mènent une opération antiterroriste en Syrie sans autorisation des autorités de ce pays, alors que c’est à la demande du président syrien Bachar El-Assad que les forces aérospatiales russes ont été envoyées dans ce pays.

    De ce fait, lorsque des incidents surviennent dans le ciel syrien, il serait pertinent d’être plus modeste en évaluant leurs causes. Sinon le monde pourrait penser qu’il s’agit là, une fois de plus, de propagande américaine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Rapprochement dangereux des avions: Moscou demande des explications à Berne
    Défense suisse: le rapprochement des avions est «une sorte de contrôle de police»
    Tags:
    mission antiterroriste, rapprochement dangereux, lutte antiterroriste, ministère russe de la Défense, Charles Corcoran, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • frederic.poinsard
      Sputnik sachez rester modeste . Répondre à la perfidie par une autre toute aussi grossière ....c'est pas terrible, voire contre productif!
    • grandloup74en réponse àfrederic.poinsard(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      frederic.poinsard, les avions u.s n'ont rien à faire en Syrie et sont donc des agresseurs. Qu'ils s'ecartent de la route des chasseurs russes est preuve de logique de la part des pilotes u.s. par contre, le fait qu'ils s'en plaignent relève d'un irréalisme époustouflant... Sans doute est ce une version des faucons u.s et non la parole des pilotes qui doivent serrer les fesses et redoutent une confrontation avec les avions russes...
      Enfin que penseraient les journalopes u.s si les chasseurs russes non invités au Mexique, y semaient la me.de en venant provoquer les avions u.s ? C'est donc à vous de respecter un peu plus de modestie et de reserve...
    • b.tartar
      USA RAOUST !
    • Streamagro
      Les USA n'ont pas été invité et ne sont pas les bienvenues en Syrie, ils s'imposent en tuant des civils et en supportant les terroristes.
    • serge.peon-2
      Ces militaires ignorent peut être qu'ils violent un territoire étranger.
      Si les USA ont de tels militaires, des pilotes qui ne savent même qu'ils survolent un territoire qu'ils n'ont pas le droite de pénétrer sans y être invité par l'autorité légale de ce pays, alors je ne donne pas chère d'une possible victoire.
    • Daniel.C
      Les pilotes Anglais et Américains qui bombardaient l'Allemagne, malgré les pertes ne se plaignaient pas mais c'était une autre génération.
    • crocelaurent
      L'aviation américaine n'a strictement rien à foutre en Syrie, car le gouvernement syrien n'a demandé de l'aide qu'à la Russie et à personne d'autre !
      En outre, les Etats-Unis interviennent sans mandat de l'ONU, et donc, les systèmes de défense et l'aviation syrienne ou russe ont toute la légitimité nécessaire pour abattre tout appareil étranger à la Syrie ou à la Russie !
      Au lieu de se plaindre de la dangerosité des appareils russes, les pilotes américains devraient remercier le ciel de ne pas encore avoir de F-16 au tapis !
    • rapalou
      Rrrooohh les pauv petits ricains ! y a les méchants rurusses pas loin !
    • mic.dior
      Que les syriens et les russes les fassent dégager du ciel syrien.
    • michel.louis.loncin
      Evidemment, les étatsuniens sont gênés par les Russes, ces "empêcheurs de bombarder en rond" !!!
    • tom patasse
      LOL, alors que dire pilotes russes qui se crachent ...

      Tient d’ailleurs .. le Tu-154 qui s'est crasher ... a cause de quoi ??? Du co-pilote !!! et certainement aussi de la vodka !!!
    • Parousnik
      Pourquoi les pilotes yankees seraient ils inquiets...puisque la Russie veille à ce qu' il ne leur arrive rien ... ? Ils peuvent même bombarder ibib avec leur très vieux b 52 (bon pour la casse c est d ailleurs peut être dans l espoir que les russes abattent ce vieux coucou qu' il est la) et tuer des civils Moscou ne bronche et ne bronchera pas...vu qu' il est evident qu' Oblabla à du mal à partir après tant de defaites successive... Lui qui espérait tant passer un réveillon en Crimee, lui qu icroyait tant à la liquidation d Assad...lui qui croyait tant à la victoire d Hysterie Clinton. Même l obamacare va disparaître...plus que 10 jours à tenir...pour Moscou et ses alliés...
    • Parousniken réponse àgrandloup74(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      grandloup74, Bonjour. Je pense qu' au contraire les pilotes us se sachant sous le control des russes doivent être plutôt rassurés si bien sur ils lisent Sputnik et RT... Je me demande tout de meme ou se situe la limite que c est donné V. Poutine au-delà de laquelle il déciderait d anéantir les EU... ? Car en tout homme il y a une limite. .
    • grandloup74en réponse àDaniel.C(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Daniel.C, non, ils ne se plaignaient pas car ils ne risquaient que peu de choses, en largant leur bombes d'une altitude de 10000 m, hors de portée de la flak, et les chasseurs allemands etant tous occupés face à l'armee rouge ! De plus, ils bombardaient des villes comme Dresde purement civiles et demunies de protection efficace. Sans doute la raison de ces choix !!!
    • grandloup74en réponse àParousnik(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Parousnik, comme vous l'ecrivez plus haut, Poutine sait qu'il doit patienter 10 jours... Et comme ce n'est pas un psychopathe, il attaquera à la toute dernière extrémité, et seulement en pure prévention afin d'éviter les coups u.s. Le danger, pourrait désormais venir seulement d'un coup de folie d'oblabla en dernière minute ou d'une trumperie du nouveau president, ce qui n'est pas exclu...
    • gl2005
      Je crois qu'il faut s'habituer aux accusations. Principe de la fenêtre Overton, qui fait changer l'opinion publique américaine. Il faudra juste appuyer de plus en plus, car plus c'est gros plus çà passe. Ce qui est important pour les ombres qui dirigent c'est de faire en sorte que le peuple américain accepte l'escalade verbale puis les actes. Pour le moment ce n'est que gesticulation. Au printemps on devrait voir la suite.
    • frederic.poinsarden réponse àgrandloup74(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      grandloup74, vous n'avez pas bien compris je crois, le sens de ma réponse qui visait le rédacteur de spoutnik concernant la deuxième partie de son article.
      Quant à votre réaction à propos des pilotes us, il faut bien comprendre que pour bon nombre d'entre-eux , ils sont "formatés" & sont de bonnes consciences, pensant (puisqu'on leur dit qu'ils sont du coté du "bien") depuis qu'ils sont dans le berceau & que leur pères sont déjà des héros. Il ne faut pas leur jeter la pierre aussi rapidement...la plus part de ces pilotes pensent réellement qu'ils font du bien au monde, comme les nôtres . C'est un constat terrible mais le vérité n'est pas loin.
    • grandloup74en réponse àfrederic.poinsard(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      frederic.poinsard, oui, c'est vrai, j'ai été très surpris par votre commentaire et n'ai pas compris ce point de vue de votre part.
      Il est lassant de voir les agresseurs se poser en victimes ! Bien que formatés, ils sont en capacité de vomprendre l'évidence : ils sont des agresseurs. La preuve, les gi's font des terribles deprimes après leur retour chez eux, comprenant leur role néfaste et criminel lors de leurs interventions. Il convient de ne pas oublier les victimes syriennes et le sacrifice des pilotes et militaires russes qui interviennent pour une noble cause et dans le respect du droit international ! BH ien que les pilotes u.s obeissent aux ordres d'une bande de tarés, ils doivent bien avoir conscience que personne ne les plaindra du côté des gens lucides.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)