International
URL courte
27136
S'abonner

Les démocrates du Congrès américain ont proposé d'enquêter sur les présumées cyberattaques lors de la présidentielle américaine en créant une commission indépendante, comme cela avait été fait après les attentats du 11 septembre 2001.

Les membres du Congrès ont proposé d'adopter une loi « Sur la protection de la démocratie américaine ». Cette loi propose notamment de créer un comité indépendant de 12 personnes qui enquêtera sur les cyberattaques contre des agences gouvernementales américaines au cours de la dernière campagne électorale. Les membres du Congrès des États-Unis ne pourront pas être membres de la commission le cas échéant.

Dans le même temps, la partie russe a exprimé des doutes sur le caractère indépendant de ladite commission.

« A quel point la commission, initiée par les démocrates américains qui ont perdu l'élection et cherchent à expliquer leurs échecs par des intrigues externes, sera en mesure de travailler de façon indépendante? Cela pose des questions », a déclaré Konstantin Kosatchev, chef du Comité de la Douma d'État de Russie pour les affaires internationales.

Le rapport préparé par la CIA, le FBI et l'Agence nationale de la sécurité (NSA) et dont la version abrégée a été publiée le 6 janvier, affirme que le président russe Vladimir Poutine a donné en personne l'ordre de lancer une campagne visant à influer sur le processus politique aux États-Unis et à discréditer la candidate démocrate Hillary Clinton.

La Russie a notamment été accusée d'avoir piraté les sites du Parti démocrate. Aucune preuve n'a jamais été fournie. Moscou, de son côté, rejette ces accusations.

Fin 2016, l'administration d'Obama a imposé des sanctions contre neuf établissements russes, dont les services de renseignement, pour avoir été prétendument impliqués dans les cyberattaques visant à influencer les résultats du vote.


Lire aussi:

Assange qualifie de «politisé» le rapport du renseignement US sur les cyberattaques
Ministre: des cyberattaques US derrière les coupures d’électricité en Turquie
WikiLeaks ironise au sujet du rapport US sur les «cyberattaques russes»
Un journal allemand dévoile le salaire des hackers russes
«Cyberattaques russes»: Washington n’a-t-il pas encore pu «monter un dossier»?
Trump publiera prochainement des infos sur les «cyberattaques russes»
Cyberattaques: Trump s’exprime sur les possibles sanctions contre la Russie
Tags:
ingérence, enquête, élections, hackers, cyberattaque, sanctions, Congrès des États-Unis, Konstantin Kossatchev, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook