Ecoutez Radio Sputnik
    Téhéran

    Nucléaire iranien: les médiateurs s’accordent, Washington s’inquiète

    © Flickr/ peyman abkhezr
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2017) (60)
    6420
    S'abonner

    L’Iran recevra 130 tonnes d’urane naturel russe afin de compenser l’exportation d’eau lourde, annonce l’agence AP. Tous les médiateurs internationaux sur la question du nucléaire iranien se sont mis d’accord sur cette livraison.

    L'agence AP, qui se réfère à des sources diplomatiques, signale que l'Iran recevra 130 tonnes d'urane naturel en provenance de Russie afin de compenser l'exportation d'eau lourde.

    L'ensemble des six membres qui composent le groupe de médiateurs internationaux sur le nucléaire iranien (la Russie, les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne) se sont tombés d'accord sur cette question, ce qui garantit le soutien du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies, cinq des six membres du groupe de médiateurs étant également membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu, précisent les sources de haut niveau sous couvert d'anonymat.

    Cette situation montre que l'Iran et cinq membres du groupe de médiateurs internationaux sont directement attachés à leurs accords et obligations et que le mécontentement américain à ce sujet n'influence pas l'état de choses, estime l'expert iranien du Centre d'études et de recherche de l'Université de Téhéran Azad Mojtaba Jalalzedah dans son commentaire pour Sputnik. Le respect de l'accord et les activités de la Russie sont des éléments décisifs. La position américaine ne joue pas un rôle important.

    « C'est pourquoi le soutien de la livraison de 130 tonnes d'urane à l'Iran par le groupe 5+1 souligne encore une fois l'attachement des membres du groupe des six médiateurs aux obligations prises et leur soutien à l'Iran, contrairement aux adversaires radicaux de l'accord nucléaire, c'est-à-dire à l'administration américaine sortante », déclare le spécialiste.

    Le mécontentement américain se renforce, et cela s'explique également par le fait que c'est désormais la Russie qui joue le rôle principal dans le règlement de cette situation, conclut l'expert iranien.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2017) (60)

    Lire aussi:

    Le parlement iranien interdit l’importation des biens de consommation US
    Trump révisera l'accord sur le nucléaire iranien
    Lavrov rencontrera son homologue iranien lors des pourparlers sur la Syrie
    Un drone américain a tenté de violer l'espace aérien iranien
    Tags:
    négociations, États-Unis, Allemagne, Chine, France, Royaume-Uni, Russie, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik