International
URL courte
25341
S'abonner

Le Kremlin ne dispose d'aucune donnée compromettante, ni sur le président élu Donald Trump, ni sur l'ancienne candidate à la présidentielle US Hillary Clinton, a annoncé le porte-parole du Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, soulignant que tout rapport des médias sur ce sujet était un mensonge.

Le Kremlin estime que l'intox des médias américains sur les informations compromettantes détenues par les services spéciaux russes à propos du président élu Donald Trump est une tentative de porter atteinte aux relations bilatérales.

« Le Kremlin ne dispose d'aucune information compromettante sur Trump ou Clinton, les rapports indiquant le contraire sont des bobars et des "romans en fascicules". Bien sûr, il faut aussi réagir avec humour face à cela, bien qu'il y ait un côté triste », a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov lors d'une conférence de presse.

« En effet, il y a ceux qui propagent pareille hystérie, qui se plient en quatre pour maintenir cet état de "chasse aux sorcières". Par ailleurs, le président élu Trump a décrit de la même façon ce fake, comme la poursuite d'une "chasse aux sorcières" », a ajouté M. Peskov.

Selon le porte-parole du président, « le maintien de cette hystérie est nécessaire pour entretenir par la force des relations dégradantes (entre les deux pays), pour ne permettre à personne de réfléchir sur la façon dont cela répond aux intérêts des deux pays et de la communauté mondiale, et ce qui peut être fait pour passer d'une confrontation tous azimuts à une position constructive. »

Hier, le site de divertissement BuzzFeed a publié un document qui aurait constitué la base du rapport des services de renseignement sur les agents russes qui ne font (bien sûr!) que recueillent des informations sales sur les autorités américaines.

« C'est un mensonge total, et la qualité de ce papier parle d'elle-même », a conclu M. Peskov.

En outre, la chaîne CNN a annoncé, citant des responsables anonymes, que le renseignement américain soupçonnait la Russie d'avoir des informations compromettantes sur le président élu Trump. Dans le même temps, ces allégations n'ont pas été accompagnées de preuves. 

Plus tôt mercredi, le site WikiLeaks a également réfuté les rapports des médias sur les soi-disant « agents russes » qui disposent d'informations compromettantes sur le président élu Donald Trump.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Rapport sur le «piratage russe»: le FBI n'a jamais initié la moindre enquête
Présidentielle US: l'intox a damé le pion à l'info
Les «hackers du Kremlin» s'attaquent... à un fournisseur d'électricité US!
CNN utilise l'image du jeu vidéo Fallout 4 pour montrer comment le Kremlin pirate les USA
Tags:
mensonge, Donald Trump, Hillary Clinton, Dmitri Peskov, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook