International
URL courte
12137
S'abonner

Lors de leurs opérations en Syrie, l'armée de l'air américaine et la coalition internationale ont toujours invoqué des "erreurs" pour ne pas porter de responsabilité pour la mort de civils.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a livré ce commentaire en guise de réponse à une déclaration faite par le général de brigade américain Charles Corcoran, dans les colonnes du Wall Street Journal de mardi. Le général a déploré des « rapprochements dangereux » des chasseurs russes avec des avions de l'US Air force en Syrie.

« L'aviation des États-Unis et de la coalition internationale tente de se faire discrète dans ses opérations en Syrie. Nos collègues Américains n'aiment pas informer sur leurs plans d'utilisation des avions de combat, et alors ils mentionnent — très rarement — un laps de temps ou une zone approximative. Mais ils ne signalent jamais les types d'avions concrets, ni leur appartenance. Cela leur permettait, si les avions de la coalition commettaient une « erreur » tragique, d'échapper à toute responsabilité pour la mort de civils et la destructions d'ouvrages d'infrastructure », a déclaré le porte-parole.

En octobre dernier, le Pentagone a déclaré qu'un rapprochement dangereux avait eu lieu au-dessus de la Syrie, reconnaissant néanmoins qu'il ne s'agissait pas d'un acte intentionnel. Le ministère russe de la Défense, en commentant l'incident, a souligné que c'est l'avion-radar américain E-3 AWACS qui avait violé les règles de vol, s'étant rapproché de l'avion russe Su-35 à 500 mètres. Fait curieux, le commandement américain a présenté ses excuses pour cet incident.

Les pilotes de l'aviation américaine ont fait état de nouveaux cas de « rapprochement dangereux » avec des avions militaires russes en Syrie, lit-on dans le Wall Street Journal.

Les Américains affirment préférer « céder le passage » aux pilotes russes afin d'éviter les incidents.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L'US Air Force abandonne ses alliés syriens en pleine bataille
Pentagone: les forces aérospatiales russes rivalisent avec l'US Air Force
«Les frappes de la coalition ont tué des centaines de civils rien qu'à Mossoul»
Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Tags:
rapprochement dangereux, US Air Force, Charles Corcoran, Igor Konachenkov, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook