Ecoutez Radio Sputnik
    Su-34

    Les USA sont souvent indisponibles sur la ligne d’urgence sur la Syrie

    © Sputnik . Igor Kovalenko
    International
    URL courte
    6234

    Mis à part le fait qu’elle accuse les militaires russes de violer les règles de vol et nie toute contribution russe dans le rétablissement de la paix en Syrie, l’armée américaine est fréquemment indisponible sur la ligne d’urgence pour discuter des questions sur le conflit syrien.

    Les autorités russes ont souvent du mal à joindre leurs collègues américains sur la « ligne rouge » établie au Qatar pour discuter des questions litigieuses sur la Syrie, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    « Il n'est pas rare qu'on ne puisse tout simplement pas trouver nos collègues américains à l'autre bout de la ligne d'urgence au Qatar, conçue pour examiner et résoudre les questions litigieuses », a-t-il déclaré.

    Selon le porte-parole, « si cette ligne était utilisée plus fréquemment et à d'autres fins, le commandant américain de la 380e escadre expéditionnaire de l'US Air Force n'aurait pas dû inventer un problème inexistant dans une interview avec le Wall Street Journal », a-t-il souligné, faisant référence aux déclarations du général Charles Corcoran sur les « rapprochement dangereux » des avions militaires russes avec ceux de l'aviation américaine en Syrie.

    Il a en outre précisé que les pilotes russes agissaient très professionnellement et respectaient toutes les mesures de sécurité.

    « Les pilotes russes rappellent régulièrement, dans le ciel la Syrie, aux pilotes des États-Unis et des autres pays de la coalition, qu'ils ne sont pas seuls et qu'ils ne sont pas invisibles. Dans le même temps, nos pilotes sont très professionnels et respectent toutes les mesures de sécurité », a poursuivi M. Konachenkov.

    D'après lui, ni le général Corcoran, ni les autres représentants du Pentagone n'ont fait de remarque concernant les rapprochements dangereux des avions russes lors des conférences vidéo régulières qu'ils ont avec le ministère russe de la Défense, consacrées au respect du protocole sur la prévention des incidents dans le ciel syrien.

    « Il est difficile de comprendre si les déclarations représentent l'opinion sincère du général Corcoran, ou s'il a été exploité, comme bien d'autres, par l'administration américaine sortante dans le cadre d'un spectacle d'adieu russophobe », a-t-il conclu.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Ces pilotes US qui se plaignent de ne pas être à l’aise dans le ciel syrien
    Rapprochement dangereux des avions: Moscou demande des explications à Berne
    Chef de la CIA «largement responsable du chaos» en Syrie, pas la Russie
    Parlementaire français en déplacement en Syrie: «À Alep, la vie continue»
    Tags:
    ligne d'urgence, rapprochement dangereux, réponse, avions, Igor Konachenkov, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik