Ecoutez Radio Sputnik
    Des Syriens remplissent de l'eau.

    Eau contre amnistie: en Syrie, des extrémistes ouvrent l’accès à une station de pompage

    © AP Photo / Yomyat Kzefeh Hawen Fi Dimashq
    International
    URL courte
    Trêve en Syrie (2016) (220)
    2131
    S'abonner

    La bataille de l’eau semble être réglée: les autorités syriennes ont arraché le feu vert des extrémistes pour que des équipes de techniciens puissent accéder à une station de pompage alimentant Damas en eau.

    Des groupes armés autoriseront l'accès des techniciens à la station de pompage alimentant la capitale syrienne en eau qui a été endommagée à la suite de combats, a fait savoir le gouverneur de la province de Damas, Ala Ibrahim, cité par la télévision syrienne.

    « Il existe une entente portant sur l'ouverture prochaine de l'accès pour plusieurs équipes techniques à Ain al-Fijah », a fait savoir la source.

    Rappelons que fin décembre des terroristes ont fait sauter un aqueduc dans la région de Wadi Barada (20 km au nord-ouest de Damas), alimentant la capitale syrienne en eau potable. Quant à la station de pompage d'Ain al-Fijah, elle est tombée dans les mains des extrémistes du Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra).

    En conséquence, ce sont près de 5,5 millions de personnes qui ont vu leur approvisionnement en eau coupé ou réduit depuis le 22 décembre, selon l'Onu.

    Le gouverneur a en outre précisé que les hommes armés locaux ayant pris part à l'entente seraient amnistiés, quant aux étrangers, ils seront transférés à l'extérieur de la région.

    Rappelons que ce n'est pas la première fois que des bandes armées jouent ce genre de coup aux habitants des agglomérations syriennes. Par le passé, des extrémistes avaient à plusieurs reprises coupé l'alimentation en électricité.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Trêve en Syrie (2016) (220)

    Lire aussi:

    En Syrie, l’eau est une arme
    Syrie: la province d'Alep privée d'eau et d'électricité (médias)
    La Syrie souffre du manque d’eau
    Tags:
    amnistie, accord, eau, Front al-Nosra, Damas, Ain al-Fijah, Wadi Barada, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik