International
URL courte
6133
S'abonner

En attente de son affectation au poste de secrétaire d’État américain, Rex Tillerson se dépouille de ses sources de revenues principales.

Rex Tillerson, nommé candidat officiel au poste de secrétaire d'État américain par le président élu Donald Trump, vendra le paquet d'actions du géant internet et moteur de recherche russe Yandex, selon le service de presse américain McClatchy.

Auparavant, Rex Tillerson avait promis de déduire ses capitaux de participation dans 156 sociétés publiques, dont Apple et Yandex, dans un délai de trois mois après son éventuelle approbation.

D'après les papiers présentés par l'ex-PDG d'ExxonMobil auprès du Sénat américain, il possède un paquet d'actions de faible importance, équivalent à 15 000 dollars (plus de 14 000 EUR), dans la société russe. En outre, le candidat nommé dispose des actions de sociétés chinoises de télécommunications pour un montant allant de 109 000 à 361 000 dollars (de 102 000 à 340 000 EUR).

Au total, Rex Tillerson possède plus de 300 sources de revenus sous forme d'actions, d'emprunts et d'autres types de valeurs. L'ex-homme d'affaires américain a également touché son allocation retraite pour un montant de 180 millions de dollars (environ 170 millions EUR) lors de son départ de la société ExxonMobil, dont il était le PDG depuis 2006. Cependant, s'il décidait de faire son retour dans le business pétro-gazier dans les dix années à venir, cette somme sera transférée pour des besoins caritatifs.

L'examen des candidats au poste de secrétaire d'État américain est prévu le 11 janvier.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le futur chef de la diplomatie américaine, une «trouvaille» pour Washington
«Ami de Poutine»? Le CV de Rex Tillerson ne se limite pas à ça!
Trump nomme le PDG d'ExxonMobil Rex Tillerson chef de sa diplomatie
Tags:
candidats, contrôle des capitaux, actions, PDG, secrétaire d'Etat, ExxonMobil, McClatchy, Yandex, Apple, Sénat des États-Unis, Rex Tillerson, Donald Trump, Washington, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik