International
URL courte
22347
S'abonner

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange affirme que l'actuel président brésilien Michel Temer, partisan acharné de la destitution controversée de Dilma Rousseff, donne des informations aux États-Unis au sujet de la situation dans le pays et dans la région.

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a déclaré que le président brésilien Michel Temer fournissait des informations importantes aux États-Unis en échange d'un soutien politique, selon le site argentin La Nueva.

« Temer avait des liens personnels avec l'ambassade des États-Unis, avec laquelle il a partagé des informations sur la situation et les événements politiques au Brésil », a déclaré Julian Assange.

Cependant, selon lui, il n'y a aucune preuve que Michel Temer soit un espion américain.

« Cela (les données disponibles) ne permet pas d'affirmer que le gouvernement américain l'ait rémunéré comme espion, il n'y en a aucune preuve. Nous parlons d'autre chose, de la fuite des informations en échange du soutien politique », a déclaré M. Assange, dans une interview accordée à l'écrivain et journaliste portugais Fernando Morais, cité par La Nueva.

Julian Assange a également souligné que la destitution de l'ancienne présidente brésilienne, Dilma Roussef, a été activement « attisée » dans les réseaux sociaux, tout en notant que des événements de ce genre « en Amérique latine ne se passent pas sans l'ingérence des États-Unis. »

Assange a également ajouté que Mme Roussef était surveillée « pour des raisons politiques, à la recherche d'une information financière dans un contexte politique ».

Selon Assange, le Brésil est la cible principale de la surveillance américaine en Amérique latine.

« Si nous suivons les actions du renseignement militaire américain, on peut dire que le Brésil est la cible la plus surveillée », a fait savoir le fondateur de WikiLeaks.

Dans le même temps, Julian Assange a souligné que les cibles les plus évidentes de Washington étaient les vieux « ennemis des USA », tels que le Venezuela ou la Cuba, mais que le Brésil avait l' « économie la plus grande » de la région et était « important au sens économique », ce qui explique l'intérêt accru des Américains envers ce pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Brésil: Rousseff dénonce le "gouvernement illégitime" de Temer
WikiLeaks: le président brésilien par intérim était un informateur des USA
Le Sénat brésilien vote pour la destitution de la présidente Rousseff
WikiLeaks ne publiait pas exprès des révélations sur les républicains? Faux, dit Assange
Tags:
espionnage gouvernemental, WikiLeaks, Michel Temer, Julian Assange, Brésil, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook