Ecoutez Radio Sputnik
    Buzzfeed

    Rapport contre Trump: le nom de l’auteur enfin dévoilé

    © AFP 2016 Nicholas Kamm
    International
    URL courte
    398720743

    Le rapport anonyme publié récemment sur le site Buzzfeed et visant à entacher la réputation du président élu Donald Trump aurait été rédigé par un ancien agent du renseignement britannique. Du moins, c’est ce qu’estiment certains médias américains.

    L'auteur du rapport publié récemment sur le site Buzzfeed et contenant des informations non-vérifiées sur Donald Trump n'est nul autre que Christopher Steele, un Britannique de 52 ans, ancien agent des services de renseignement du Royaume-Uni, écrit le Wall Street Journal (WSJ), citant ses propres sources.

    Présentement, M. Steele occupe le poste de PDG dans l'entreprise londonienne Orbis Business Intelligence, fondée en 2009 par d'anciens employés des services secrets et spécialisée dans la collecte de diverses données.

    Le quinquagénaire, poursuit le journal, n'est pas disponible depuis quelques jours. Auparavant, il avait à plusieurs reprises refusé, par intermédiaire, de s'entretenir avec la presse. Son associé commercial, Christopher Burrows s'abstient de son côté de confirmer ou démentir le fait que M. Steel ou l'entreprise Orbis soit impliqué dans la rédaction du rapport.

    Aucun des faits exposés dans le rapport, souligne le WSJ, n'est étayé par des preuves tangibles. À en croire Andrew Wordsworth, fondateur de la société londonienne Raedas, spécialisée elle aussi dans la collecte de données, l'authenticité du rapport serait pour le moins douteuse. Il souligne également que si des agents des services de renseignement russes avaient réellement pu disposer de telles informations, ils ne les auraient certainement pas dévoilées à un ancien espion britannique.

    Plus tôt, la chaîne CNN a déclaré, citant des responsables américains anonymes, que les agences de renseignement américaines avait informé le président Barack Obama et Donald Trump que certains « agents russes » avaient en leur possession des informations compromettantes sur le milliardaire.

    Le Kremlin a déclaré que la Russie ne recueillait aucune information compromettante sur quiconque, et qu'elle ne travaillait que dans l'intérêt de la paix et de la sécurité mondiale.

    Barack Obama transmettra ses pouvoirs au président élu américain Donald Trump lors de la cérémonie d'investiture qui aura lieu le 20 janvier à Washington près du Capitole, siège du Congrès américain.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump: "la Russie n'a jamais essayé de m'influencer"
    Ils investissent le Congrès US déguisés en membres du KKK, l’équipe Trump indignée
    Le gendre de Trump au poste de haut conseiller à la Maison Blanche
    Tags:
    rapport, espionnage, Donald Trump, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Ugo
      Christopher Steele de Orbis Business Intelligence à Londres. S'il s'agit bien de la source du fake, voilà déjà des infos utiles pour lui rendre la pareille 😂
      Pas si Intelligence que ça son business finalement 🤔

      Sinon, sa femme, sa famille et toutes ses relations savent qu'il est un SM bisexuel sataniste émérite ?
      J'ai un dossier de 250 pages avec photos et un DVD de films 😂😂
    • avatar
      Kali
      Les rosbeefs sont de la même engeance que la CIA et compagnie voir pire .À vitrifier au plus vite !!!!
    • avatar
      kafadar
      Pas tres malin ces informateurs. Une sorte d'histoire a la DSK France.... lol
    • luciole
      Et pschitt la baudruche se dégonfle!
      La pseudo "grande presse" démontre sa petitesse professionnelle et morale.
    • avatar
      pierredesboi
      Rapport bidon car un petit détail alerte le lecteur attentif :

      Dead Giveaway The 35 Page Dossier Was A Hoax? The British Don't Use "Confidential," They use "Official"
      www.zerohedge.com/news/2017-01-11/dead-giveaway-35-page-dossier-was-hoax-british-dont-use-confidenti
      Profil de Chris Steele (à ne pas confondre avec l'acteur de porno gay du même nom )
      www.zerohedge.com/news/2017-01-11/identity-former-intelligence-officer-who-prepared-trump-dossier-ha
    • avatar
      Le Merle
      Alors là, le brexit va virer à la catastrophe ! La Vendetta est ouverte !!!
    • avatar
      Georwellen réponse àUgo(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Ugo, Profil de Chris Steele (à ne pas confondre avec l'acteur de porno gay du même nom )...... Vous avez un DVD de films pornos et un dossier avec image sur l'acteur porno en question...... Si vous étiez journaliste d'investigation, on pourrait s'attendre au pire. Comme quoi, quand on veut parler d'intelligence, il faut savoir d'abord se mettre hors de portée de la première critique venue, non?
    • avatar
      Marques rouges
      Entre les films de James Bond qui se basent sur la vie privée des gens pour leur scénarios - sans demander leur avis ni sans la moindre rénumération pour ceux dont la vie est ainsi exposée au monde - et les vrais "James Bond" qui inventent des histoires de toute pièce pour diffamer les gens, les services secrets britanniques ne volent décidément pas très haut...
    • avatar
      michel.louis.loncin
      Et, bien entendu, PAS DE "SANCTIONS" contre la Grande Bretagne ...
    • avatar
      opybleue
      Le Kremlin a déclaré que la Russie ne recueillait aucune information compromettante sur quiconque, et, qu'elle ne travaillait que dans l'intérêt de la paix et de la sécurité mondiale. Alors ses services de renseignements russes se privent de moyens pouvant faire renoncer certaines personnes mal intentionnées en matière d'atteinte à la paix et à la sécurité. Il suffit d'agiter certaines de ces preuves sous leur nez surtout si elles occupent certaines fonctions pour les faire renoncer à leurs mauvaises intentions.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)