Ecoutez Radio Sputnik
    Kunduz

    Frappe US à Kunduz: l’enquête confirme la mort de 33 civils

    © REUTERS / Nasir Wakif
    International
    URL courte
    8025
    S'abonner

    Une trentaine de civils afghans ont été tués en novembre dernier lors du raid aérien américain à Kunduz, a confirmé l’enquête américaine.

    Une enquête menée par les militaires américains en Afghanistan a confirmé que 33 civils avaient été tués lors de l'opération menée par l'armée des États-Unis en novembre dernier dans la province afghane de Kunduz.

    Des raids meurtriers se sont produits début novembre 2016, tuant au moins 30 civils et provoquant la colère des habitants qui ont organisé des manifestations dans la ville de Kunduz. Les raids avait été conduits à la suite de combats dans lesquels deux soldats américains ont été tués.

    L'enquête a conclu avec regret que 33 civils ont été tués et 27 blessés le 3 novembre 2016, indique le rapport cité par l'agence AP. « Les civils qui ont été tués ou blessés se trouvaient sans doute à l'intérieur des bâtiments depuis lesquels les talibans ouvraient le feu », affirme le rapport.

    Le porte-parole du ministère afghan de la Défense Davlat Vaziri a déclaré le 5 novembre que des familles, y compris les enfants des militants, faisaient partie des victimes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Les USA, «gendarme du monde» ou «Big Brother»? Cela revient au même
    Le Pentagone admet qu’une frappe aérienne US a «probablement» tué des civils
    Moscou condamne fermement la frappe US qui a tué des civils en Afghanistan
    Rapport sur l'attaque de l'hôpital de MSF à Kunduz: "une erreur", selon le Pentagone
    Tags:
    victimes, enquête, frappe aérienne, Kunduz, Afghanistan, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik