International
URL courte
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (176)
3140
S'abonner

Les commandos libyens ont repris le contrôle des bâtiments ministériels à Tripoli qui avaient été pris d’assaut par des terroristes armés.

Les commandos du ministère libyen de l'Intérieur ont repris le contrôle sur les bâtiments des ministères libyens de la Défense, de la Justice et de l'Économie, dans la capitale libyenne de Tripoli, a annoncé le porte-parole des forces spéciales libyennes Ashraf as-Sulsi dans une interview accordée à Sputnik.

« Nous avons repris le contrôle de tous les bâtiments que les djihadistes essayaient de contrôler », a indiqué M. as-Sulsi.

Auparavant, la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya avait déclaré que les terroristes s'étaient emparés des bâtiments des ministères susmentionnés.

Selon le site d'information Afrigatenews, se référant à sa propre source au sein de la diplomatie libyenne, l'attaque pourrait avoir été organisée par l'ancien chef du gouvernement islamiste libyen Khalifa al-Ghowel, qui devait faire une déclaration dans un des établissements désormais nettoyés des terroristes.

Le gouvernement de concorde nationale en Libye, formée à l'aide de l'Onu, fonctionne toujours à Tripoli.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (176)

Lire aussi:

Libye: l’armée parviendra-t-elle à réunifier le pays?
L’Italie s’engage dans le combat politique en Libye
Les forces libyennes reprennent à Daech la ville natale de Kadhafi
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Tags:
concorde, porte-parole, commandos, terrorisme, Afrigatenews, ONU, Sputnik, Al-Arabiya, Ashraf as-Sulsi, Khalifa al-Ghowel, Tripoli (Libye), Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook