Ecoutez Radio Sputnik
    Peter Thiel

    Le créateur de PayPal réaffirme la fin de l’ère Apple

    © Flickr/ Ken Yeung
    International
    URL courte
    12348

    Lors d’une séance de questions-réponses pour un quotidien américain, Peter Thiel, conseiller high-tech du futur président des États-Unis Donald Trump, a estimé que l’ère Apple était d’ores et déjà terminée.

    Le co-créateur de PayPal Peter Thiel, qui figure parmi les grands cerveaux et investisseurs de notre temps et qui est récemment devenu le conseiller high-tech du nouveau président américain Donald Trump, affirme que l'époque Apple est révolue, l'industrie des smartphones ne pouvant proposer rien de nouveau.

    « Nous savons ce qu'un smartphone fait et à quoi il ressemble. Ce n'est pas la faute de Tim Cook, mais ce n'est pas un secteur sur lequel il y aura d'autres innovations », a déclaré M. Thiel dans une interview accordée au New York Times.

    Et de réaffirmer qu'Apple n'était plus en position d'innover, du fait que les smartphones avaient atteint leur apogée.

    Peter Thiel, conseiller dédié à la Silicon Valley de Donald Trump, a été l'un des rares entrepreneurs californiens à avoir ouvertement soutenu Donald Trump pendant l'élection présidentielle américaine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump veut que Tim Cook transfère la production d'Apple aux USA
    En colère contre Apple, un Français détruit des iPhone avec une boule de pétanque
    L'iPhone 7 fait dégringoler les actions d’Apple
    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    Tags:
    The New York Times, fondateur, investisseur, interview, smartphone, Silicon Valley, PayPal, Apple, Peter Thiel, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik