International
URL courte
61941
S'abonner

Démocrate convaincu et soutien infaillible d'Hillary Clinton, George Soros a sans doute mal digéré la victoire de Donald Trump, ayant perdu près d’un milliard de dollars dans le sillage de l'élection surprise du candidat républicain, constate un quotidien américain.

Le milliardaire américain George Soros a perdu près d'un milliard de dollars (942 M EUR) suite à l'élection du républicain Donald Trump à la présidence des États-Unis, écrit le Wall Street Journal, se référant à des sources.

« Le gestionnaire de fonds et milliardaire George Soros a perdu près d'un milliard de dollars en raison du rallye boursier provoqué par l'élection surprise de Donald Trump », relève l'auteur de l'article.

Et d'expliquer qu'en misant à tort sur une inquiétude des marchés financiers après l'élection du candidat républicain, le financier avait perdu gros.

« M. Soros a été prudent sur le marché en novembre et est devenu plus baissier immédiatement après l'élection de M. Trump, misant sur une réaction négative des marchés à l'élection de Donald Trump, mais cette stratégie s'est avérée perdante, alors que la Bourse s'est ralliée à l'idée que la politique menée par le président élu stimulerait les bénéfices des entreprises et l'économie toute entière », constate le quotidien économique.

George Soros n'a pas su prévoir l'impact négatif du triomphe de Donald Trump sur ses affaires.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Soros débloquera 10 millions de dollars pour les anti-Trump
USA: George Soros accusé de sponsoriser les protestations anti-Trump
La fondation de George Soros essaye d'influencer la course présidentielle aux USA
Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook